Second tour des élections législatives partielles en Commune V : Centres de vote cherchant désespérément électeurs!

Le second tour des élections législatives partielles en commune V du district de Bamako s’est tenu hier, dimanche 21 juin, dans l’indifférence totale des électeurs. La signature, le samedi 20 juin, de l’Accord de paix par la CMA ayant noyé cette actualité. Un tour dans les centres de vote, hier, a démontré que les électeurs se sont simplement fait désirer.

 election Presidentielle Togo bureau vote

Apparemment, la participation à ce scrutin, qui était déjà très basse, environ 8 % au premier tour, va descendre encore plus bas. L’effet du mois de carême est aussi passé par là. Les électeurs étaient à peine visibles dans les centres de vote que nous avons visités hier.

A l’école publique de Kalaban Coura, vers midi, presque tous les bureaux de vote avaient enregistré seulement entre 15 et 20 électeurs ayant accompli leur devoir civique. Alors que le nombre de votants par bureau de vote est d’environ 470.

Les rares électeurs rencontrés dans la cour s’étonnent que l’affluence soit aussi très timide. « Aller aux élections pendant le mois de carême et dans un contexte de mal-vivre généralisé, l’on ne doit pas s’étonner que les gens ne sortent pas, malgré tous les efforts de sensibilisation », se désole le représentant d’un des deux candidats, Mme Togola Jacqueline Nana du RPM et Boubou Diallo de l’URD.

Au centre de vote de l’école publique du Quartier Mali, c’est le même constat. Les agents de sécurité étaient visibles, mais les électeurs sortaient au compte-goutte et ce sont généralement des jeunes. Les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures pour la plupart et, au moment où il sonnait 11 heures, on enregistrait entre 10 et 25 électeurs ayant voté dans la plupart des bureaux de vote.

Dans l’après-midi, à l’école publique de Daoudabougou II, le président du Bureau de vote N° 1, Adama Diallo, déclare que lui et les autres agents électoraux s’ennuyaient. A 15 heures et demi, 30 électeurs avaient voté sur les 474 inscrits. Dans le bureau de vote N° 3, sur les 478 votants, le président Dawi Kéita déclare que c’est 36 électeurs qui ont trempé leur doigt dans l’encre indélébile aux alentours de 15 heures 40 minutes. Il assurait tout de même que tout se déroulait normalement.

De même, au bureau de vote N° 5, Ibrahim Camara, le président assurait que 41 électeurs ont voté sur les 474 inscrits. Certains agents électoraux ici pouvaient s’allonger sur les table-banc pour plonger un moment dans les bras de Morphée. Comme on le voit, le second tour des élections législatives en commune V hier a donné lieu à tout sauf à une mobilisation des électeurs.

Rappelons que ce second tour doit départager les candidats Mme Togola Jacqueline Nana du RPM et Boubou Diallo de l’URD pour pourvoir au siège de député (de la commune V) laissé vacant par l’honorable Mme Oumou Simbo Kéita, décédée en mars dernier.                                      

            Bruno D SEGBEDJI

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.