Scrutin du 20 novembre à Kalabancoro ; L’indépendant SIGIDAW YEELEN conteste les résultats

L’Association Siguidaw Yeelen avec à sa tête le candidat indépendant, Abdoulaye Baba Touré a tenu, le jeudi 24 novembre 2016 à Kalabancoro, un point de presse. Objectif : demander la restitution des 1232 voix obtenues par son candidat, mais aussi dénoncer les mascarades qui se sont déroulés lors de l’élection communale dans la commune.

vote-elections-communales-legislative-bulletins-parti-politique-specimens

Selon Abdoulaye Baba Touré, il y avait 174 bureaux de vote dans la commune repartis entre 18 centres de vote. Et Siguidaw yeelen avait, ajoute-t-il, ses délégués avec des suppléants dans ses bureaux pour observer le bon déroulement du vote. Abdoulaye Baba Touré indique qu’après la fermeture des bureaux, la Commission électorale communale (CEC) de Kalabancoro a classé l’indépendant Siguidaw yeelen en 6ème position avec 1232 voix.

« Ces résultats concordent avec ceux obtenues par nos délégués qui donnent 1068 voix à notre candidature sans compter les résultats de certains bureaux », assure le candidat indépendant qui s’insurge contre les résultats de la préfecture de Kati qui octroie 944 voix pour l’indépendant Siguidaw yeelen.

« Ces résultats sont une mascarade parce qu’il y’a une différence de 300 et quelques voix entre les résultats proclamés par la CEC de Kalabancoro et ceux de la commission de centralisation des résultats de la liste indépendante de Siguidaw yeelen », explique le candidat Abdoulaye Baba Touré, très remonté contre l’administration.

En ce qui concerne le déroulement des élections dans la commune de Kalabancoro, le conférencier déclare : « Nous demandons la restitution des 1232 voix, une réelle proclamation des résultats. Nous dénonçons ces résultats qui ont été proclamés après 72 heures contrairement aux autres communes du Mali. Nous avons saisi la sous préfecture de Kalanbacoro à travers une lettre pour montrer notre mécontentement. On a échangé avec le premier adjoint au préfet de Kati. Ils ont tous indiqué que leurs missions s’arrêtent au recensement des chiffres des présidents des bureaux de vote. Le problème se trouve au niveau de la centralisation des résultats qui est au centre de ces mascarades. Nos voix ont été donnés au MPR et à l’indépendant Yereko Faso Kanu »

. Par ailleurs, il a indiqué la saisine du  Tribunal Administratif dans les plus brefs délais pour être mise dans leur droit.

Il a ensuite pointé un doigt accusateur sur l’équipe actuelle de la mairie de Kalabancoro, qui est, dit-il, le soutie

n du MPR et de l’indépendant Yereko Faso Kanu.

Sidiki Adama Dembélé

Source : Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *