Scène politique : Alliance pour le Mali (Apm-Maliko) a un an !

C’est sous le signe du progrès et du défi à relever que l’Alliance pour le Mali (Apm-Maliko) a commémoré le 1er anniversaire de sa création. Ses responsables étaient devant la presse, le vendredi 23 janvier dernier, à la Maison de la presse. À la faveur d’une conférence de presse.

modibo kadjoke ancien ministre emploi mali

Selon  son président, Modibo Kadjogué, «leur parti politique est créé pour la conquête du pouvoir. Nous voulons conquérir le pouvoir parce que  nous avons une autre vision de la politique et une autre vision de la gouvernance». Avant d’insister sur les raisons de la création de ce parti : «Nous voulons nous donner les moyens d’atteindre cet objectif».

Cette vision a pour objectif d’amener le peuple à prendre conscience de ses forces et faiblesses, de s’accepter, d’accepter son histoire, d’avoir confiance en lui-même, de compter sur lui-même pour faire face à son destin, pour affronter son destin et pour le prendre en charge.

À en croire Modibo Kadjogué, la politique nationale du parti est bâtie autour de 10 axes majeurs qui, sont entre autres, reconnaître le mérite et le magnifier ; promouvoir la culture de l’excellence ; faire recours au savoir local ; reconnaître notre responsabilité dans la conduite de notre destin ; accepter notre histoire et toute notre histoire ; accorder la priorité à l’intégration des langues nationales comme outil de travail ; protéger et promouvoir nos valeurs sociales positives.

S’agissant du poids de ce jeune parti, selon son président, l’Apm-Maliko est présent dans les huit régions et dans le district de Bamako, et le mouvement des jeunes et celui des femmes du parti ont été aussi mis en place et sont dynamiques et opérationnels sur le terrain politique.

 

Alhousseini TOURE   

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.