Sabati capitule !

Une semaine après leur sortie va-t-en-guerre contre le président IBK, Sabati 2012 et Mohamoud Dicko semblent avaler leur langue. Certes, il y a eu beaucoup des va-et-vient entre Sébénincoro et le siège du Haut conseil islamique, mais certains se sont reniés devant IBK, affirmant que leurs propos ont été déformés par la presse, alors que les copies de leurs propos existent encore auprès des journalistes.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.