Réunion hebdomadaire des élus du RPM à l’AN : Le énième coup de Jarnac déjoué…

ibrahim boubacar keita ibk président malien rpm législative

Comme d’habitude, depuis l’installation des membres du bureau de l’A.N et des différentes commissions, les élus du RPM, parti majoritaire avec 70 députés, se réunissent chaque mercredi. Et le Mercredi dernier, les élus ont eu l’insigne honneur d’avoir la visite du Secrétaire Général Dr Bocary Téréta. Naturellement, le choix de Moussa Mara a été discuté et sérieusement, selon nos informations. Mais, ce qui va créer l’ire des élus RPM, c’est la demande du parti de ne pas voter en faveur de la Déclaration de Politique Générale du nouveau PM. La surprise a été de taille pour le secrétaire général du parti qui a vu une riposte cinglante des députés qui à l’unisson lui ont signifié leur attachement au Président de la République IBK qui sans celui-ci, ils ne seront pas à l’hémicycle. Un sérieux revers cinglant pour celui qui devrait logiquement succéder à Oumar Tatam Ly, démissionnaire. Pour certains élus que nous avons approchés, il est hors de question qu’ils suivent le BPN dirigé par le Dr Téréta car, la démarche n’est pas bonne. En clair, au moment où nous bouclons cette édition, c’est l’union sacrée derrière le Président IBK et son Premier Ministre. « Ce énième coup de Jarnac n’aura pas lieu », nous a confié un élu qui a requit l’anonymat.

 

C’est dire simplement, après la raclée du Chef de l’Etat, avec son choix porté sur el jeune loup, Moussa Mara, voilà encore que le clan Téréta essuie un autre revers cinglant. Est-ce à dire qu’après cette tentative de retourner les députés RPM contre le nouveau Premier Ministre, le Président IBK aura-t-il  encore confiance à son secrétaire général du parti pour lui confier une quelconque tâche ?», s’interroge des militants ahuris par la situation de ces derniers jours. A ce stade poursuivent-ils, Dr Téréta et son clan ne s’isolent-t-ils pas du Président de la République, qui est au-dessus de la mêlée puisqu’eux étaient habitués à le défier depuis toujours?

 

« Pour preuve, la marche du 09 janvier 2013, qui a failli renverser le régime de la transition, avait été déconseillé par IBK, depuis son séjour parisien, pourtant, Dr Téréta et ses amis ont battu le pavé ce jour là », nous rappelle un observateur avisé.

 

Avec cet incident très sérieux qui a vu Moussa Mara préféré au Dr Téréta, n’est-ce pas là la fin d’une idylle entre IBK et certains de ses camarades de lutte ?

 

SOURCE: Mutation

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *