Retour d’ATT : Des émissaires d’IBK bientôt à Dakar ?

Depuis quatre ans qu’il vit en exil à Dakar après avoir passé de durs moments au lendemain des évènements de mars 2012, le climat semble désormais favorable pour qu’ATT regagne le bercail. Il nous revient que le Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keïta vient de désigner un quarteron de dignitaires maliens chargé d’aller visiter le soldat de la démocratie et sa famille.

amadou toumani toure att ancien president malien ibrahim boubacar keita president ibk

Alors que nous venions d’apprendre la nouvelle, le Chef de l’Etat à Baguineda  le samedi dernier, prend tout le monde à contre-pied. Il exprime toute sa reconnaissance à l’ancien président qui est non moins son cadet. Ce n’est certes pas la première fois qu’IBK exprime toute sa reconnaissance vis-à-vis des efforts palpables  déployés par l’ancien Président en exil dans le cadre du développement, mais la teneur de son discours fait lors de la cérémonie de lancement de la campagne   agricole,  a suscité un élan d’espoir pour ceux qui ont longtemps  manifesté le désir de voir ATT rentrer au pays. A Baguineda, IBK a notamment dit :

« Je suis reconnaissant à mon jeune frère Amadou Toumani Touré dit ATT, et ex-Président de la République du Mali pour avoir initié la journée du paysan. Beaucoup de choses se disent dans nos relations, mais je sais qu’il n’y a rien d’intriguant ou de méchant entre nous. Merci pour l’instauration d’une journée agricole au Mali, ATT à très bientôt et que Dieu facilite nos retrouvailles ! ». Ce discours est salué sur place  par un tonnerre d’applaudissements.

En d’autres termes, si le Chef de l’Etat dit n’avoir pas bloqué son cadet à Dakar alors que c’est son gouvernement qui avait saisi la haute cour de justice contre ATT, tout laisse croire que le dossier ATT aura un heureux dénouement dans les jours à venir.

Et pourtant, « de bonnes relations ont toujours existé entre les deux hommes, explique un proche d’IBK qui ajoute. IBK a toujours remercié ATT pour son respect en tant que cadet ». Mais pour les partisans d’ATT, la surprise fut de voir le régime IBK déterminé à faire porter le chapeau de la crise à ATT. Or, « IBK n’était pas au courant de la mesure » a déclaré un habitué de Koulouba.

En tout cas, les observateurs se souviennent d’un geste d’ATT qui a fait verser les larmes d’IBK en septembre 2010. En ce jour historique du 30 septembre 2010 dans le Mandé, ATT remettait  sans hésitation à son ainé, la besace contenant les attributs royaux de l’ancêtre conquérant, comprenant l’arc et la flèche symboliques du Mandé séculaire…ndlr. C’est un geste humainement inoubliable pour Ibrahim Boubacar Keïta, reconnaissent ses amis. D’autre part, les mecontents reprochaient à ATT d’avoir par le geste désigné IBK comme son successeur.

Et, si  pour ATT, IBK est un ainé respectable qu’il faut consulter souvent, au point de lui remettre la besace de ses ancêtres du Mandé, pour IBK aussi, venir à Mopti en 2012, la ville natale du président ATT sans en parler équivalait à un crime de lèse-majesté.

« Tout le monde a vu le respect que votre fils, mon frère et ami Amadou Toumani Touré, le bon citoyen, a exprimé à mon endroit à Kouroukanfouga. Je ne suis pas un griot, mais le fait mérite d’être évoqué et reconnu. Je n’ai jamais été ni traitre ni égoïste ». Mieux, IBK avait reconnu que c’est grâce à ATT que les hommes politiques se pratiquent aujourd’hui (2002-2012) à cause de son système de gestion du pays : le consensus politique. « Aujourd’hui, on peut se contredire entre nous ou ne pas se comprendre, mais nous nous parlons. Je serais un traitre si je viens aujourd’hui à Mopti, sans le lui reconnaitre et témoigner cela », a déclaré le président du RPM dans un stade Baréma  Bocoum  rempli comme un œuf. [Ndlr]. Mais ceci  s’est produit bien avant le putsch. Et après ?

« C’est du simple jeu politique », conclut un actuel député de la majorité qui rappelle qu’en allant inaugurer l’hôpital  Sominé  Dolo de Mopti en mars 2014, IBK dans ses mots disait ceci : « On dit chez nous qu’il arrive que l’on prenne le frais sous un arbre qu’on n’a pas planté. Cet arbre là a été planté par un noble fils de la région qui m’a précédé à cette charge, le président Amadou Toumani Touré. Je ne suis pas un homme d’État qui tire vers lui les choses d’aujourd’hui, elles furent avant moi. Il est bon au nom de la patrie, que je lui rende ici un hommage. IBK n’est pas ce qu’on appelle chez nous ‘’hassidi’’ (égoïste). IBK ne le sera jamais. Je tenais à venir à Mopti pour dire cela mais aussi rendre hommage à des hommes et femmes de mérite.» Ce  sont des mots prononcés par IBK à Mopti en mars 2014.

A en croire certains analystes, IBK est un vieil animal politique qui sait bien que l’histoire a totalement donné raison à ATT. Ainsi, à la veille des élections présidentielles de 2018,  l’occasion  est bonne à saisir pour ramener celui dont le retour reste une préoccupation pour les Maliens.  Dans la même veine, il faut éviter qu’ATT soutienne un autre candidat car IBK lui, connait une popularité en véritable baisse, compte tenu de la situation qui se dégrade à tous les niveaux au pays.

En tout cas, de sources dignes de foi, un quarteron de dignitaires maliens  qui ont été déjà désignés, se rendront bientôt à Dakar.  Ils y seront pour exprimer à ATT qu’IBK lui tend la main et que bientôt, tout sera mis en œuvre pour qu’il revienne dignement et s’installe au bercail.

Affaire à suivre…

IMT

 

Source : LeSoft

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.