Rentrée politique du parti citoyen pour le renouveau (PCR) : La commune rurale du Mandé choisit le thème : « Emploi des jeunes dans le monde rural »

Le parti citoyen pour le renouveau (PCR) a effectué sa rentrée politique le samedi 10 mai dernier dans la commune rurale du Mandé, plus précisément à Ouenzindougou au ‘’foyer des jeunes Mady Koné’’. Cette visite avait pour thème : « Emploi des jeunes dans le monde rural ». Etait aussi au programme,  la validation du bureau de la sous-section de la commune rurale du Mandé. Cette cérémonie grandiose était placée sous la présidence de M. Ousmane Ben Fana Traoré, président du PCR.

 ousmane ben fana candidat presidentielle pcr election

Cette rentrée a été marquée par un accueil chaleureux des ressortissants de la commune rurale du Mandé, destinée à leur hôte du jour M. Ousmane Ben Fana Traoré et sa délégation ayant  fait le déplacement. On notait aussi la présence massive des chasseurs et  des griots de la localité. Très satisfait de cette première visite, les représentants du chef de quartier,  des 26 quartiers de la commune rurale du Mandé, le maire du Mandé, les partis amis que sont le RPM, l’URD, l’ASMA entre autres étaient tous au rendez-vous.

Le  secrétaire général de la sous-section du Mandé, Lassana Ouédraogo, a fait observer une minute de silence à la mémoire de tous les militants du parti disparus, avant de marteler que leur préoccupation  est l’emploi des jeunes dans la commune hôte, une préoccupation des autorités en général. A cet effet, il a sollicité la création d’emplois dignes des jeunes de toutes les catégories. D’où il a proposé le domaine de l’agriculture pour les jeunes. Il  a demandé à tous les militants de s’unir afin de trouver une solution de développement de la commune.
Les options de la jeunesse étant connues de tout le monde, à savoir le manque d’emplois, le président du parti a noté qu’après la crise  ayant  secoué notre pays, poussé les activités économiques et entreprises à la faillite. Pour lui, après une telle crise, il faut un espace de confiance avec les jeunes afin de dynamiser le développement. Il s’est dit confiant en son parti membre du réseau des partis  libéraux de l’International Africain qui est en train de tout faire pour que les entreprises se délocalisent chez nous. Il s’est dit aussi confiant aux jeunes talentueux qui ont besoin qu’on leur  donne la chance aux jeunes talents pour qu’ils puissent avoir accès à des crédits afin de créer des emplois pour stimuler notre économie. Il a invité les jeunes à s’impliquer à la politique et en savoir plus là-dessus. Il donnera comme exemple que les hommes politiques sont sur toutes les structures, à commencer par le président de la république, voire la présence des hommes politiciens dans presque tous institution du pays.
M. Arby Mamadou, représentant des jeunes du parti, s’est joint  au président du parti en notant que la première solution pour le problème de chômage  des jeunes est l’emploi et la formation dans tous les domaines confondus.
Le nouveau bureau de la commune rurale du Mandé a été validé par le président du PCR.  Il compte 55 membres avec comme  président de la sous-section est l’artiste de renommée internationale M. Salif Keïta de Djoliba.
La cérémonie a pris fin par la marche  avec le drapeau du PCR par les jeunes militants sous l’hymne du parti de la commune. Rappelons que la devise du parti PCR est : « Unité, Paix et Progrès ».

Adja 

SOURCE: L’Annonceur
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *