Rencontre Premier Ministre / Groupe parlementaire Vigilance Républicaine et Démocratique : «Tout mettre en œuvre afin qu’existe une opposition forte et crédible»

Dans une déclaration, la cellule de communication de l’honorable Soumaïla Cissé nous informe d’une rencontre entre le nouveau Premier ministre et l’opposition parlementaire. Selon nos informations le premier ministre a reçu seul sans aucun membre de son cabinet la délégation de l’opposition conduite par son chef l’honorable Soumaila Cissé. Même la presse n’était pas au parfum quand on sait qu’elle a été de toutes les visites qu’il a rendues aux différentes personnalités de la capitale.

           

 Soumaila Cissé président URD

Alors ce caractère informel donné par le premier ministre à cette rencontre est-il le fait d’un calcul politicien ? Reflète-t-il la piètre idée qu’il se fait de l’opposition ? Ou s’agit-il tout simplement d’une faute administrative ? Allez savoir !

En tout cas pour nous cette rencontre informelle ne devait pas avoir lieu dans ces conditions et l’opposition est suffisamment prévenue des intentions du pouvoir à savoir sa marginalisation, ce qui correspond à la mentalité monarchique de IBK !

Pour le statut de l’opposition, elle sera à coup sûr reléguée aux calendes grecques. Lisez le compte rendu de ladite rencontre.

 Chers amis,

            À la demande du Premier Ministre, une délégation de l’opposition parlementaire, que j’ai conduite, composée de représentants du PARENA, du PRVM et de l’URD a été reçue à la Primature ce vendredi 18 avril 2014 à 15h.

Le Premier Ministre a dit vouloir prendre contact avec l’opposition pour lui réaffirmer sa volonté de tout mettre en œuvre afin qu’existe enfin dans notre pays une opposition forte et crédible.

À cet effet, un projet de « Statut de l’Opposition  » déposé à la Primature fera l’objet d’examen par le Gouvernement et soumis à l’approbation de l’Assemblée Nationale très prochainement.

La délégation a remercié le Premier Ministre pour cette initiative, l’a félicité et lui a souhaité chance et réussite dans sa nouvelle fonction.

Elle s’est dite disposée à approfondir le dialogue à travers des rencontres périodiques pour échanger sur les préoccupations des maliens, notamment la réconciliation nationale, la sécurité, la justice, la gouvernance et la situation de Kidal.

 

 

Cellule de communication de Soumaila Cissé

SOURCE: Zénith Balé
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.