Remembrement de la cour constitutionnelle : IBK traduit en acte les recommandations de la CEDEAO

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita a présidé le lundi 10 aout 2020, la cérémonie de prestation des 9 nouveaux membres de la Cour constitutionnelle. Cette cérémonie constitue une étape importante dans la mise en œuvre des recommandations de la CEDEAO pour une sortie de crise dans notre pays.

Depuis plus de deux mois, le Mali est plongé dans une crise sociopolitique. En vue de résoudre cette crise, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a fait des propositions parmi lesquelles la recomposition de la Cour constitutionnelle du Mali. Depuis les dernières élections législatives, l’ancienne Cour constitutionnelle du Mali était fortement contestée. Elle est accusée d’avoir inversé les résultats des élections législatives dans les circonscriptions de Sikasso, Bougouni, Kati, des communes 1, 5 et 6 du district de Bamako.

La démission des membres de la Cour constitutionnelle était réclamée par les manifestants lors des rassemblements organisés par le mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) obligeant ainsi, le 11 juillet 2020, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a abrogé le décret de nomination des trois membres restants de la Cour constitutionnelle dont son président, Mme ManassaDaniogo. Quelques semaines plutôt, 5 autres de ladite Cour avaient démissionné. Le 9ème membre est décédé auparavant.

La prestation de serment des 9 nouveaux membres de la Cour constitutionnelle, qui sont Aser Kamaté, Amadou Ousmane Touré, Me DoucouréKadidia Traoré, Me Maliki Ibrahim, Mme Ba HaouaToumagnon, Beyla Ba, DembaTall, Mohamed AbdourahamaneMaiga, DjenebaKarambenta, le lundi 10 aout 2020, témoigne de la volonté d’IBK de mettre en œuvre les recommandations de la CEDEAO pour sortir notre pays de cette crise dont souffrent les populations depuis le 5 juin 2020.

Les nouveaux sages auront la lourde tâche de résoudre les contentieux liés aux dernières élections législatives dans les circonscriptions à problème. Ce qui pourra contribuer à baisser la tension entre le M5-RFP et IBK.

Salimata DIARRA

La Priorité

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *