Relance des activités du PDRM : Le ministre Boubou Cissé prône la bonne gouvernance

Le ministre des Mines, Dr Boubou Cissé a présidé hier jeudi à la Direction Nationale de la Géologie et des Mines (DNGM), les travaux de la 9ème session du conseil d’orientation du Programme pour le Développement des Ressources Minérales(PDRM).C’était en présence de Mme Lelenta Awa Ba, directrice nationale de la géologie et des mines, de Lanssiné Touré, directeur du PDRM. L’ordre du jour portait sur l’examen du rapport d’activités 2014, le rapport financier et le plan d’action élaboré pour la relance des activités du pdrm.*

Boubou Cisse ministre industrie mine

Dans son mot de bienvenue, Mme Lelenta Awa Ba a fait savoir que le PDRM tient cette session après une année difficile   compte tenu des  multiples contraintes rencontrées notamment, le ralentissement des travaux d’exploration, le retard des salaires et la vétusté des équipements.

Le ministre des Mines a  pour sa part  fait comprendre que cette réunion au-delà des formalités, constitue un cadre réel pour trouver les solutions à la crise que connait le PDRM. Selon Boubou Cissé, il s’agit pour les administrateurs de faire face, sans aucune ambiguïté, aux difficultés du PDRM qui se sont accumulées au cours des années. Les problèmes du  PDRM sont internes qu’externes, dira le ministre. A cet effet il a mis l’accent sur le problème de gouvernance qui a contribué au blocage de la trésorerie et engendré la dégradation des outils de travail. Il a toutefois rappelé que le pdrm était il y a quelques années leader en matière de travaux géologiques et qu’il n’avait pas deux dans la sous-région. Pour lui, il n’est pas normal que  la structure dans une telle situation. Pour ce faire le chef du département des Mines  a déclaré qu’il est nécessaire de procéder à un réel diagnostic du PDRM pour aboutir à des solutions réalistes et réalisables.

Jean Goita  

 

Source: Le Pouce

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.