Réforme de l’Administration : Un plan d’action en trois grands axes

Il s’agit de l’efficacité et l’efficience de l’administration, la  transparence de la vie publique et  l’évaluation des politiques publiques. En charge de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la vie politique dans le gouvernement  SBM II, depuis le 9 septembre dernier (2018), Safia Bolly, dotée d’un bagage intellectuel impressionnant a été dénichée par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita  dans le sérail des Nations unies pour servir le Mali. Avec son background, elle entend faire bouger l’administration malienne. Seulement deux mois après sa  prise de fonction, la voici à la pointe de la communication. Cette charmante  Dame a rencontré les journalistes le vendredi 19 octobre  dernier dans la salle de conférences  de son département à la sise au  bâtiment  II.

 

Au cours de cette rencontre,  le jeune ministre a partagé  avec les hommes de média  les missions  que le Président de la République  lui a assignées. Il s’agit  notamment, de  conduire des réformes administratives, institutionnelles et politiques relatives à la modernisation de l’Administration et la consolidation de l’état de droit et de la démocratie ; promouvoir la bonne gouvernance par l’amélioration de la qualité des services publics rendus aux usagers et la simplification des procédures  et formalités administratives ; promouvoir l’éthique et la transparence dans la gestion publique entre autres.

Forte de cette orientation, Mme Safia Bolly a élaboré un plan d’action en trois grands axes. Le premier axe  est relatif à l’efficacité et l’efficience de l’administration ; le deuxième est la  transparence de la vie publique et  le troisième axe concerne l’évaluation des politiques publiques.

Ainsi pendant une heure d’horloge, l’ex-employé onusienne a expliqué  en détails  ce qu’elle entend faire de l’administration. Mais pas sans les usagers du service public, encore moins la presse et les communicateurs traditionnels. Safia Bolly ambitionne ‘’d’œuvrer de concert avec tous les acteurs impliqués dans la gestion et le fonctionnement de l’administration. Une administration agile, moderne et transparente, au service des citoyens maliens et du développement du pays. Pour ce faire, le ministre de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la vie publique croit dur comme fer, qu’il importe de doter les travailleurs de moyens nécessaires et de renforcer la communication avec les citoyens. Consciente que la gestion du secteur public est différente de celle du privé, Safia Bolly compte instaurer  une relation de client entre l’administrateur et le citoyen en vue du rétablissement de la confiance, et de l’arrêt de tous les maux qui gangrènent l’administration malienne. « La lourdeur, l’absentéisme, la corruption… ».

Pour mener à bien cette tâche délicate, le ministre de la Réforme de l’Administration dit pouvoir compter sur la collaboration de plusieurs services spécialisés tels que le Vérificateur général, l’Office national de lutte contre la drogue et les stupéfiants, le Service de lutte contre l’enrichissement illicite etc. Convaincue et déterminée quant à la capacité des cadres de l’administration de a relever les défis de modernisation d’une administration, le ministre dira que notre pays a la chance d’avoir des structures compétentes pour la mise en œuvre diligente des réformes engagées.

Le ministre de la Réforme de l’administration promet également que son département va instaurer ce cadre d’échange avec les hommes de médias pour pouvoir évaluer le travail qui sera réalisé.

Mohamed Naman Keita

 

Source: Le 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *