Réaménagement gouvernemental : Bye- Bye Treta

nango dembele ministre elevage peche bocary treta ancien ministre rpm passation service

 

Il  était annoncé de l’autre côté de la primature pour la troisième fois, avec  à la clé un grand coup de tapage  médiatique, mais finalement il se retrouve à la  touche.  Que la vie nous réserve des surprises. Qui l’aurait cru ?

Mais avec  IBK «  Mandé Massa » tout est possible.

Bocar Treta désormais  ancien ministre  de l’agriculture et du développement Rural,« chouchou du parti au pouvoir RPM »  selon certaines personnes, l’homme fort pour d’autres n’a finalement pas résisté à la tempête  accompagnée de vent glaciale  de Koulouba.

La surprise fut grande et l’onde de choc a provoquée l’insomnie dans le camp présidentiel au point que certaines personnes pensaient que c’était un rêve. Comme pour dire  que Chez« Mandé Massa » ce n’est pas une question de parti mais d’homme.

Que  cache le départ de Treta ? 

Normal  son départ du gouvernement pour certains ténors du RPM, mais bizarre pour d’autres, sa nomination à la tête du département de l’agriculture et du développement rural  avait suscité un engouement, et l’espoir  au sein du parti, et du côté du président IBK.  Le plan était le renforcement du parti au près des agriculteurs. Echec total. La stratégie a été« Frelatée »

Au fil du temps  on s’est rendu  compte que « l’éléphant annoncé est arrivée avec un pied cassé ». D’abord l’homme lui-même,  son entourage  et ses différentes  sorties médiatiques. «  Trop de Communication tue la Communication »M le ministre. A tout cela s’ajoute  ses agitations, ses  ambitions démesurées pour la primature relayée par la presse à tort ou à raison.

Si l’avion Treta  a craché  au-dessus de la capitale dans une altitude  à la normale c’est parce que le dossier « engrais Frelaté »  a empêché les freins de l’avion de faire un bon atterrissage. La suite est connue.

Aux dires des grandes oreilles de « Koulouba » il serait  à l’origine d’une campagne médiatique de dénigrement du premier ministre Modibo Keita dans le seul but d’être à la primature. Chose qui n’a pas plus au président IBK.

IBK n’est pas dupe il a des grandes oreilles, il voit tout et entend tout mais si certaines choses lui échappent souvent mais  il reste  le seul maitre à bord.  IBK a renouvelé sa confiance à Modibo Keita et remercié le secrétaire général de son parti. Pari gagné pour Modibo Keita.

Avec  ce réajustement ministériel dire aujourd’hui que Bocar Tréta est totalement parti  de la scène politique,  c’est mal connaitre l’homme. Tréta n’est pas  parti, il est là juste à côté, et prêt à smasher au bon moment pour marquer des points. C’est maintenant que les choses sérieuses vont commencer pour  le locateur de la primature.

D’un côté  le RPM qui soutient  Bocar  Tréta  et de l’autre côté IBK qui protège son premier Ministre. La première partie a été gagnée par Modibo Keita. La suite s’annonce  très dure. Wait and see !

A Kanouté, correspondance particulière

 

Source : la Sirène

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *