Racine Thiam au «Rendez-vous avec Koulouba» : «Le président n’a pas de responsabilité directe dans l’échec du Forum de Kidal»

racine thiam directeur communication conseiller presidence republique mali L’actualité du président de la République au cours du mois passé, la reprise de la collaboration entre le Fonds mondial et le Mali, le Forum de Kidal, l’Etat d’urgence…Ce sont là des sujets abordés par le directeur de la communication de la Présidence de la République, Racine Thiam, au cours du 3ème numéro de «Rendez-vous avec Koulouba», initié par la Maison de la presse. C’était le mardi 5 avril 2016 à la Maison de la presse.

 

D’entrée de jeu, Racine Thiam a fait savoir que l’actualité du président de la République du mois passé a été principalement orientée vers la diplomatie. Selon lui, IBK a participé avec ses pairs à la célébration de l’indépendance de la Namibie, mais également à la cérémonie d’investiture du président nigérien. À Bamako, le président a reçu à Koulouba le Recotrade. Le directeur de la communication de la Présidence de la République a également souligné qu’un autre fait important au cours du mois passé a été la reprise parfaite de la collaboration entre le Mali et le Fonds mondial, qui vient d’accorder à notre pays 100 milliards de Fcfa pour la lutte contre les maladies. Le directeur d’Onusida était à Bamako pour porter la bonne nouvelle.

 

Concernant la sécurité, il a indiqué que le gouvernement a annoncé le lundi dernier la mise en place de l’Etat d’urgence pour 10 jours. Avant d’ajouter que pendant l’Etat d’urgence passé, aucun incident grave n’est survenu, à part l’attaque terroriste de l’hôtel Nord-Sud.

 

En réponse aux questions des journalistes, d’abord sur l’absence du gouvernement au Forum de Kidal, Racine Thiam a précisé que c’est le gouvernement qui doit donner des informations nécessaires. «Je pense que le ministre Konaté a donné des explications à l’Ortm. Ce que je peux vous dire, c’est que nous avons tous fondé un espoir sur la tenue du Forum. Mais cet espoir ne pouvait cacher les difficultés qui sont apparues dans sa mise en œuvre. Le gouvernement a pensé que toutes les conditions n’étaient pas réunies pour sa participation, à savoir le retour de l’administration à Kidal, et il a décidé de ne pas y participer. Le plus important, c’est que le Forum n’a pas enregistré une rupture de dialogue. Le communiqué qui l’a sanctionné, est un communiqué qui a remercié le gouvernement», a-t-il déclaré.

 

Concernant la responsabilité du président de la République à propos de l’échec du Forum, Racine Thiam répond : «Le président n’a pas de responsabilité directe dans l’échec du Forum de Kidal. Au contraire, il a tout fait pour que Kidal soit une réussite». Et à Racine Thiam de rappeler que l’activité du président de la République dans le domaine de la relance économique est en train de porter fruits. Selon lui, en 2015, «le Mali a battu le record de la collecte de ses recettes douanières et des impôts».

 

En ce qui concerne la relation entre la presse privée et le président de la République, notre orateur estime qu’IBK accorde une importance particulière  à la Maison de la presse et à l’ensemble des travailleurs de la presse. Pour Racine Thiam, beaucoup d’efforts ont été faits par le président de la République pour relever le Mali, mais qui sont parfois mal compris. «Si on est là aujourd’hui, c’est parce qu’il y a un travail exceptionnel qui est fait, mais des fois mal compris. Nous venons d’une crise exceptionnelle avec un coup d’Etat qui a remis à terre tous les fondements de l’Etat», a-t-il précisé.

 

Concernant les coupures intempestives d’électricité qui seraient dues à la suspension de subvention de l’Etat, Racine Thiam explique que l’Etat continue la subvention, mais que le Mali fait face à un problème structurel lié à la galopante croissance démographique à Bamako. À l’en croire, ce qui devrait être fait, n’a pas été fait pendant des dizaines d’années et le problème ne peut pas être réglé en un seul jour.

Diango COULIBALY

Source : Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *