Racine Seydou Thiam dans Rendez-vous avec Koulouba : « Le Président de la République n’a pas une Responsabilité directe dans l’échec du forum de Kidal»

  racine seydou thiam directeur communication conseiller presidence republique discoursLa Maison de la Presse a abrité, ce Mardi 05 Avril, le 3èm numéro de « Rendez-vous avec Koulouba », animé par Racine Seydou Thiam, le Directeur de communication du Président de la République. C’était en présence de nombreux confrères venus pour la circonstance.

D’entrée de jeu, Racine Seydou Thiam dira que le Président de la République, SEM Ibrahim Boubacar Kéita, a consacré le mois écoulé à la diplomatie. C’est un ainsi qu’il a effectué deux voyages majeurs à l’extérieur de notre pays. Le premier en Namibie où il a participé à la célébration du 26èm anniversaire de ce pays, suivi d’une visite d’Etat de deux jours. Selon Monsieur Thiam, le Président de la République accorde beaucoup d’importance à la  coopération sud-sud.

IBK a également participé à Niamey à l’investiture de son frère et ami Mamadou Issoufou.  Un président fortement impliqué dans la crise malienne et qui a été un acteur clé dans la préservation de l’unité malienne, indiquera Monsieur Thiam.

Sur le plan économique, Racine Thiam dira que le fond mondial vient d’accorder 100 milliards de Francs Cfa à notre pays, qui selon lui contribuera à lutter contre certaines maladies. Il a par ailleurs remercié notre compatriote Michel Sidibé pour son implication personnelle dans la reprise de cette coopération.

Sur le plan sécuritaire, Monsieur Thiam confirmera l’arrestation de Monsieur Souleymane Kéita par les forces de sécurité du Mali.  Selon lui, c’est la plus grosse capture jamais réalisée par nos forces de sécurité. Il n’a pas manqué de saluer la détermination, l’engagement et la bravoure de nos militaires. Quant à l’Etat d’urgence qui vient d’être réinstauré, Racine Thiam dira qu’il a été salutaire, puis qu’ayant permis de mettre les forces de sécurité en état d’alerte maximale. Aucun incident grave n’a été enregistré dans notre pays durant cette période à l’exception l’attaque contre les forces de l’EUTM. Une attaque maitrisée au bout de 25 mn, a-t-il ajouté.

Monsieur Thiam s’est ensuite prêté aux questions des journalistes. A la question d’un confrère que justifie la non participation du gouvernement au forum de Kidal ? Monsieur Thiam dira que « Vous avez pu remarquer que j’ai volontairement évité ce point, car c’est le gouvernement qui doit donner les informations nécessaires », a-t-il fait remarquer. Avant de renchérir « ce que je peux vous dire, nous avons tous fondés un espoir certain sur la tenue du forum ».   Cet espoir ne pouvait pas cacher les difficultés apparues dans la mise en œuvre,  précisa Monsieur Thiam. Avant d’ajouter que ce gouvernement est un gouvernement responsable qui a reçu des instructions claires du Président de la République. A en croire Monsieur Thiam, le forum de Kidal ne se préparait pas dans les conditions idoines pour véritablement marquer le retour du Mali sur toute l’étendue du territoire. C’est pourquoi, le gouvernement a pensé que toutes les conditions n’étaient pas réunies et a par conséquent décidé de ne pas y participer. Le plus important, explique Monsieur Thiam, le forum n’a pas marqué une rupture de dialogue.

Répondant à la question d’un confrère sur la responsabilité directe du président IBK dans l’échec du forum de Kidal, Monsieur Thiam dira que le président n’a pas une responsabilité directe dans l’échec du forum de Kidal. Il a au contraire tout fait pour que ça réussisse. A ses dires, le forum a été placé sous l’égide du Président de la République qui a donné son accord et a donné des instructions au gouvernement pour que tout se passe dans les meilleures conditions.

Sur le plan économique, le Directeur de la cellule de communication a salué les prouesses des services de l’assiette. Car, dira-t-il, notre pays a enregistré un record de recouvrement en 2015 grâce à une politique de lutte drastique contre la corruption. Selon Monsieur Thiam, le pays est en train « de se mettre en place » sous le magistère du Président de la République, SEM Ibrahim Boubacar Kéita.

Sur les relations difficiles entre presse privée et le président de la République, Monsieur Thiam dira que le Président de la République n’a pas besoin de lui pour savoir que la presse privée n’est pas contre lui. Avant d’ajouter que le Président de la République est un ami de la presse puis qu’ayant été lui-même homme de presse, mais tient un langage de vérité en demandant à la presse de faire ménage dans son rang.

L’actualité du Président dans ce mois-ci se résume à deux déplacements à l’extérieur du Mali, en  Turquie pour la conférence de l’OCI et ensuite à New York aux Etats Unis.

Abdrahamane Sissoko

Source : 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *