Quand NINA acquiert valeur de carte d’identité nationale !

Le Col-major Salif Traoré était mercredi 3 février face aux journalistes pour un point de presse à propos de la décision gouvernementale de conférer la valeur de carte d’identité nationale à la carte NINA.

colonel salif traore ministre securite interieure protection civile discours

Le Col-major Salif Traoré était face à la presse pour expliquer les motivations de l’adoption d’un décret conférant valeur de carte d’identité nationale à la carte NINA. Elle ne devient pas ainsi une carte d’identité nationale, mais vient s’ajouter aux autres pièces d’identification du pays : permis de conduire, carte d’identité nationale, carte consulaire, passeport et les autres documents administratifs.

En effet, dans ce décret présenté en Conseil des ministres par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Col-major Salif Traoré, la carte NINA (Numéro d’indentification nationale) pourrait avoir la même valeur que la carte nationale d’identité  et la carte consulaire pour l’identification des citoyens maliens tant à l’intérieur et qu’à l’extérieur du pays.

Au cours du point de presse, le ministre Salif Traoré a expliqué  aux hommes de médias que cette mesure se justifie par le fait que le taux d’enlèvement des cartes NINA est de plus de 89% par la population. Mais aussi par le fait que la carte NINA comporte  des éléments de sécurité notamment le numéro d’identification, le numéro  de série, le code barre, les empruntes digitales, qui en renforcent la crédibilité.

Il a aussi souligné que l’autre raison de ce décret est de contribuer à assurer l’accès de la majorité des Maliens à un document d’identité  nationale, en attendant la mise en place  de la carte biométrique de la Cédéao.

Rappelons que ce décret de mise en vigueur de la carte NINA,  au même titre que la carte d’identité nationale comme pièce d’identité, ne déplaira sûrement pas à la population. Il reste à veiller sur son application à partir du 15 de ce mois.

Ousmane DIAKITE /Stagiaire

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *