PSDA : le parti qui a mobilisé tout le quartier de Sébénicoro derrière IBK !

Le Parti social-démocrate africain (PSDA) a réalisé une grande prouesse politique la semaine dernière qui ne doit pas passer sous silence. Ce parti de la Convention de la mouvance présidentielle (CMP) a réussi, dans le contexte actuel marqué par une adversité poussée des opposants du président, à mobiliser tout un quartier derrière lui, en l’occurrence le quartier de Sébénicoro où réside IBK.

president parti Psda Ismael Sacko

Il fallait être au terrain municipal de Sébénicoro le vendredi 25 mars 2016 pour être convaincu de la grande capacité de mobilisation de ce parti, jeune par son âge, mais déjà grand de maturité. Près de 2000 personnes venant de toutes les corporations, rassemblées pour la cause du chef de l’Etat et autour du slogan « IBK mon voisin ».

Une mobilisation de grand jour qui a enregistré outre les dignitaires traditionnels et religieux du quartier, la présence de sommités d’ailleurs comme celle très remarquée de Soufi Adama. Même les responsables du RPM présents, le parti présidentiel, ne pouvaient qu’être jaloux d’une telle prouesse. Ils se sont vus ravir cette vedette par un PSDA, plus pragmatique qui a su taper le fer au moment où il est bien chaud. C’est dans les moments difficiles qu’on reconnait les vrais amis, dit-on.

IBK, qui a certainement eu échos de la manifestation à travers son représentant personnel, Sékou Fofana, doit se dire, enfin je peux aussi compter sur des soutiens qui feront en sorte que ça ne soit pas seulement « la voix de la radio Kankan » qui soit entendue.

« Soutenir IBK, c’est soutenir la stabilité du Mali ; soutenir IBK, c’est convaincre la communauté internationale à appuyer le Mali ; c’est dire aux pays amis du Mali, notre cohésion et leur imposer la volonté du peuple malien en terme de sécurité et de développement via la création de milliers d’emplois pour les Maliens ; soutenir IBK, c’est aussi dire aux pays amis que le Mali ne connait pas la guerre d’ethnies ou de religion. Sébénicoro doit être considéré comme le point de départ d’un soutien fort au président IBK et le maillon de la stabilité croissante de notre pays », a dit le président du PSDA, Ismaël Sacko.

Il faut dire que le président Ibrahim Boubacar Kéita attend beaucoup de ses partisans, pas seulement autour du banquet de la République, mais sur le terrain de la mobilisation des Maliens derrière ses idéaux. « Nul ne sera convié au banquet de la République que celui qui l’aura mérité », disait IBK pendant la campagne présidentielle de 2013.

 

La rédaction 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.