PS Yéleen Kura : Nouveau statut, nouveau siège

À la cérémonie d’inauguration du nouveau siège du parti, Amadou Koïta est revenu sur les raisons de sa démission dans l’opposition.

 Le samedi 4 juin 2016, le président Amadou Koïta a procédé à l’inauguration du nouveau siège de son parti (PS Yélen Kura), suivi d’une conférence de presse ? C’était en présence des cadres, militants, militantes et sympathisants du parti.

parti socialiste ps yeleen kura logo

Président du parti, Amadou Koïta était le principal conférencier. Il avait à ses côtés le secrétaire général du PS Cheick Oumar Coulibaly, la présidente des femmes, Mme Diarra Founè Sanogo et Diakaria Konaté, président des jeunes.

Une semaine après la tenue de la conférence nationale du parti, le président du PS Yéleen Kura continue d’animer la scène politique par sa sortie médiatique pour tenter de donner des explications sur sa démission de l’opposition démocratique et républicaine. En effet, une semaine aura suffi au patron du parti PS Yeleen Kura pour inviter les hommes de médias à l’inauguration du siège de son parti, créé il y a bientôt 3 ans. Face à ce constat, on est en droit de se poser cette question. Est-ce que l’arrivée de M. Koïta dans la majorité présidentielle a été couronnée par des billets de banque ? Pour qui connait M. Koïta, hier, cette question a toute son importance.

De l’opposition à la majorité présidentielle, le jeune Amadou Koïta a impressionné plus d’un. Celui qui vilipendait le régime d’IBK de la mauvaise gouvernance et d’incapable de trouver une solution à la crise du Nord qui sévit toujours se dit être prêt à l’aider à relever le défi qui se pose actuellement.

Par ailleurs sur le pourquoi de sa démission de l’opposition Amadou Koïta s’explique : « lors de l’adresse du président IBK  à la nation le 22 septembre 2015, il  a fait un appel à tous les fils du pays pour qu’on se retrouve autour de l’essentiel pour sauver ce pays ». Mieux dans ces moments difficiles, le pays a besoin de tous ses enfants, selon le fervent défenseur du retour d’ATT au bercail.

En plus, les militants et militantes du PS Yéleen Kura ont été confrontés à des difficultés financières au sein de l’opposition lors de la constitution des listes de l’élection de proximité avortée. La somme exigée par les autres partis de l’opposition était supérieure au moyen des membres du PS Yeleen Kura  toute chose qui a frustré les membres du parti de rester membre de l’opposition.

Enfin, le nouveau membre de la majorité présidentielle se dit être prêt à mener le même combat que dans l’opposition pour aider IBK à trouver la solution sur tous les maux dont souffre le Mali.

M. BOROU

 

Source : Le Hogon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *