Prolifération des candidatures : La confusion se poursuit à Bamako

Décidément, les responsables politiques maliens et les personnalités d’un certain statut n’ont rien compris.candidats_maliens_elections presidentiels

En effet, depuis quelques semaines les annonces de candidatures prolifèrent  avec de parfaits inconnus qui sont restés sur les nuages. Pourtant, chaque fois que vous avez l’occasion d’écouter ces gens-là, ils se disent prêts à servir le Mali, rien que le Mali. Pourtant, ces individus ne sont pas fichus de comprendre que pour servir le Mali on n’a pas besoin que d’être Président. Autrement, on peut bien servir le Mali sans être Président surtout que la plus part d’entre eux savent qu’ils n’ont aucune chance d’être classés.

Seulement il s’agit pour ces gens d’engager tous les bénéfices liés au statut de candidat. Il s’agit alors de disposer d’instruments de privilège capable de promouvoir les carrières personnelles. Nos personnalités se livrent à des combats de personnes. Tous ces individus seraient nés pour diriger les autres, autrement personne ne se voit jouer les seconds rôles. C’est sûr.

Ce manque de maturité de nos hommes politiques est aussi à mettre à l’actif des difficultés de croissance de notre démocratie. Sinon dans des démocraties de valeur les gens reconnaissent la valeur des plus aptes.

Alors, basta car nous sommes 15 millions de Maliens et il y aura un Président, un seul.

B DABO

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *