PROCESSUS DE PAIX A TRAVERS LA MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD D’ALGER

LA MÉDIATION INTERNATIONALE EXIGE LA NOMINATION CONSENSUELLE DES FEMMES DANS LA NOUVELLE ENTITÉ ADMINISTRATIVE

 

Dans le cadre des préparatifs pour la tenue prochaine de la 40ème Session du comité de suivi de l’Accord (CSA) marquant le 5ème anniversaire de l’accord d’Alger, la Médiation internationale a fait un certain nombre de recommandations. Des axes prioritaires pour accélérer la mise en œuvre de l’Accord pour la paix ont été relevés au cours de la réunion du 28 mai 2020 dernier.

Pour la 40ème session ordinaire du CSA (Comité de suivi de l’Accord), la Médiation internationale s’est réunie pour examiner l’évolution de la mise en œuvre de l’Accord depuis la dernière session tenue dans un contexte particulier de la pandémie du COVID-19. Cette rencontre préparatoire a permis de passer en revue « l’état du processus de retour plein et effectif de l’Etat sur toutes les parties du territoire national ».

Dans le communiqué sanctionnant cette rencontre, la Médiation internationale a salué « l’attachement continu des parties signataires au processus de paix » mais les a appelés à redoubler d’efforts en vue d’accélérer la mise en œuvre des engagements de l’Accord non encore parachevés.

Elle a exhorté les parties signataires à « s’abstenir de tout acte contraire à l’esprit de l’Accord ou susceptible de remettre en cause, non seulement la souveraineté et l’intégrité territoriale du Mali, mais aussi les nombreux acquis obtenus tout au long de ces 5 dernières années ».

Par ailleurs, la médiation s’est dite « encouragée » par les résultats de la reprise des consultations au niveau de la CTS visant le parachèvement du programme DDR-I déjà en cours et son extension pour atteindre l’objectif retenu à différentes occasions.

Elle n’a pas manqué d’appeler les parties signataires à œuvrer, en étroite concertation, et aux niveaux appropriés, en vue d’aplanir toutes les difficultés qui émaillent encore les efforts d’accélération du processus DDR et du retour des services sociaux de base dans les régions du nord du Mali. Les parties signataires devront (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 01 JUIN 2020

KADOASSO.I

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *