Primature : Moussa Mara, un échec patent

Si la nomination de M. Moussa Mara, le 05 avril 2014, au poste stratégique de Premier ministre avait suscité de l’espoir chez la quasi-totalité des Maliens, au bout du compte la montagne a simplement accouché d’une souris.

 moussa mara ancien premier ministre yelema

Dès sa nomination, M. Mara avait promis de réussir là où son prédécesseur avait échoué, malheureusement tel n’a pas été le cas. Son entêtement à se rendre à Kidal, malgré des avis négatifs, a provoqué des pertes en vies humaines dans les ranges des forces armées et de sécurité, parmi les sous-préfets, la population civile, des prises d’otages et l’abandon de cette ville entre les mains des groupes armés.

Son séjour à la Primature a été marqué par le désespoir, la désillusion, la misère, l’exacerbation de la crise malienne, le remplacement des cadres valables des départements qu’il a gérés par des jeunes inexpérimentés de son parti. M. Mara avait promis d’évaluer les membres de son Gouvernement trimestriellement, une initiative qui est restée lettre morte. Car durant 9 mois, l’opinion nationale n’a jamais été informée que tel ou tel Ministre a été évalué.

Tougouna A. TRAORÉ

 

 

Source:  Nouvel Horizon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.