Présidentielle du 28 juillet : Soumeylou Boubèye en lice avec ASMA/CFP

Début juin 2013, le centre international de conférence de Bamako (CICB) a abrité la cérémonie de lancement officiel d’un nouveau politique. Par ce lancement l’un des grands combattants de la démocratie malienne, Soumeylou Boubèye Maïga s’engage dans la course pour le fauteuil présidentiel.

SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA ASMA CFP ADEMA

Soumeylou Boubèye Maiga

Pour l’occasion, la salle de Djéli Baba Sissoko était pleine à craquer. Les délégués étaient venus de tous les horizons pour apporter leur soutien à Soumeylou Boubèye Maïga. Après le discours de manifestation de soutien de la jeunesse par la voix de son Président, ainsi que celui des femmes ; la salle a eu l’honneur d’écouter les témoignages élogieux des partis amis  sur la compétence, la combativité et le dévouement de l’homme pour le bonheur de la Patrie. Ce parti est le fruit de mouvement de soutien et d’Association créé, il ya dix ans, pour porter leur mentor à Koulouba.
Aux dires de Soumeylou B. Maïage, depuis maintenant dix ans , il a lancé en face du peuple malien que chaque citoyen est porteur de changement . «La force du changement est en chacun de nous», a-t-il rappelé. Il a ensuite fait remarquer qu’il n’y a pas de vent pour celui qui ne sait pas où il va et là où il n’y a pas de conviction, il n’y a pas de voie.

L’objectif que vise le nouveau parti est de gagner ensemble pour construire et reconstruire avec tous sans rester prisonniers de nos itinéraires respectifs, dans le respect des identités et différences  assumées. Rien que le service de la nation. Pour Soumeylou Boubèye Maïga la situation du pays doit changer et peut changer grâce à la volonté commune pour rebâtir un nouveau Mali à la mesure de nos attentes. «La situation peut changer, si le chaos accouche du renouveau, tremplin pour nous réconcilier avec nous mêmes, assumer notre histoire collective. La situation va changer par ce que les maliens sont inquiets, quelques fois désorientés, ils sont majoritairement déterminés à prendre leur destin en main, partageant le même souci d’un Mali respectueux des différences, d’un Mali de progrès et de justice pour tous, d’un Mali garantissant à tous ses enfants, sans conditions de fortune et de naissance les mêmes possibilités d’épanouissement moral et matériel» ,a t- il souhaité. A cette occasion, l’animation était assuré par des artistes de renommée internationale tel Baba Salah , Aira ARBY etc.
Boubacar SIDIBE

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *