Présidentielle de 2018: le maire de Tamani garanti un second mandat à IBK

Le président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, a donné, mercredi dernier, à Tamani, dans le cercle de Barouéli (région de Ségou) le 1er coup de lame des travaux de construction et de bitumage de la route Barouéli-Tamani, longue de 31 km. Lesdits travaux seront exécutés par l’entreprise malienne BECM-CG, pour un montant de 7,22 milliards de FCFA, entièrement financés par le budget national pour un délai contractuel de 12 mois, hors saison des pluies.

ibrahim boubacar keita ibk president Cherif Ousmane Madani HAIDARA guide spirituel Ançar dine visite village tamani

Outre le Président IBK, l’événement a enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement, notamment le ministre de l’Équipement et du désenclavement, Mme TRAORE Seynabou DIOP ; des autorités administratives et politiques de la région de Ségou. On y notait aussi la présence de Chérif Ousmane Madani HAIDARA, guide spirituel des Ançar dine, natif de Tamani ; du maire et du chef de village de Tamani, respectivement, Mamadou YARANANGORE et Batata FOFANA.
Après le cérémonial d’accueil officiel et le bain de foule du Président IBK, le chef du village de Tamani a félicité et remercié le Président IBK pour la promesse tenue de réaliser cette route qui permettra de faciliter l’acheminement de leur poisson et céréale vers les zones de consommation.

Promesse tenue
Quant au maire de la commune de Tamani, il a témoigné que le président IBK est un homme de parole. S’il promet, il le fera.
Aussi, a-t-il noté, d’ici Barouéli, les passagers pouvaient faire 3 heures d’horloge sur le trajet. Ainsi, a soutenu M YARANANGORE, nombreuses sont les femmes enceintes qui ont accouché avant d’arriver à Barouéli.
Par ailleurs, souligne M le maire, certes ils sont tous contents de la réalisation de cette route, mais il sollicite l’extension de la route de 4 km pour parvenir à la carrière.
« S’il prolonge cette route de 4 km, on n’a plus rien à lui demander. Nous prions pour que le Bon Dieu exauce ses vœux ; sinon, ce que je lui dis, le second mandat est déjà garanti par la grâce de Dieu », a-t-il confessé.
Chérif Ousmane Madani HAIDARA a exprimé l’immense joie qui l’animait.
Il a tenu à remercier et féliciter le Président IBK pour avoir promis et réalisé le bitumage de la route Barouéli-Tamani.
« Je ne suis pas un homme politique et je ne suis militant d’aucun parti politique, mais je suis Malien, alors les bienfaits doivent être reconnus et appréciés », dira HAIDARA.
Le guide spirituel a profité de l’occasion pour transmettre les félicitations des leaders religieux au Président IBK pour avoir décoré certains d’entre eux ; preuve de leur importance dans le développement social et culturel du pays. Car à leurs avis, généralement ce sont les artistes, les agents de l’État et les sportifs qui sont décorés. Pour la première fois, le Président IBK a officiellement et publiquement donné des médailles à des leaders religieux. Toute chose qui témoigne de son attachement au rôle et à la place de ces acteurs dans le pays.
Dans le cadre du cousinage à plaisanterie entre Malinké et Marka, Tamani a offert au Président IBK un sac d’arachides et un gros bélier de la part du chef de village.
Pour Mme la ministre, le concept de désenclavement traduit l’ambition du Président IBK de rapprocher les zones de production de celles de consommation. Ainsi, note-t-elle, cette ambition présidentielle est résolument tournée vers le développement des infrastructures routières comme facteur de création de richesses.
Le ministre a rappelé que l’initiative s’inscrivait dans le cadre de la réalisation des projets routiers prioritaires 2016-2018 et du Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD) 2016-2018, lequel est mis en œuvre par le plan d’action 2015-2019 de la Politique nationale des transports, des infrastructures de transports et du désenclavement, adoptée par le gouvernement en octobre 2015.

Valorisation des plaines rizicoles et des gisements de calcaire
Aussi, a-t-elle rappelé le lancement successif des travaux de construction et de bitumage des routes Banconi-Djalakorodji-Safo-Nossombougou, le 3 mai ; Kangaba-Dioulafoundo-Frontière guinéenne, le 6 mai ; Kayes-Sadiola-Kéniéba, le 8 mai ; et Yanfolila-Kalana-Frontière guinéenne, le 13 mai.
Le but principal de tous ces projets est de contribuer au développement économique et social du pays grâce à la mobilité des agents économiques.
Les travaux de construction et de bitumage de la route Barouéli-Tamani, objet de ladite cérémonie sont financés sur le budget national pour un montant de 7,22 milliards de FCFA. Ils seront exécutés par l’entreprise malienne BECM-CG pour un délai d’exécution de 12 mois, hors saison des pluies, a indiqué Mme la ministre.
Par ailleurs, a précisé Mme la ministre Seynabou DIOP, la réalisation de ce tronçon permettra le renforcement des échanges commerciaux, la valorisation des plaines rizicoles et des gisements de calcaire ainsi que l’écoulement sécurisé des produits agricoles en temps réel.
Tout comme, elle contribuera à l’amélioration de la sécurité routière, notamment pendant l’organisation des fêtes religieuses, ainsi que l’accroissement du taux d’accès aux infrastructures scolaires et de santé et la protection de l’environnement, à travers la plantation d’arbres et la création de points d’eau modernes.
La réalisation de l’infrastructure consistera également à la création d’environ 750 et 1000 emplois directs et indirects, la réalisation de 3 forages positifs, la mise en œuvre de 4 campagnes de sensibilisation, ainsi que la réalisation de 180 lampes solaires d’éclairage public à travers toute la zone du projet.
La route Barouéli-Tamani, qui est la suite de la voie revêtue Konobougou-Barouéli, traversera les localités de Siemona, Boidiè, Soungola, Bougoula et prend fin à Tamani.

Tamani bientôt éclairé
Elle aura une largeur de la plateforme de 10 mètres, une largeur de la chaussée de 7 mètres et une couche de fondation en graveleux latéritiques de 35 cm d’épaisseur pour une vitesse référence de 100 kilomètres.
Après avoir donné le coup d’envoi des travaux à bord d’un bulldozer, le Président de la république a déclaré : « Nous entendons les populations dire l’intérêt de cette route aux plans humain, économique et social, c’est donc un bonheur qui n’est plus à prouver ». Et d’ajouter : « Ce bonheur sera réel lorsque je reviendrai à Tamani par cette voie bitumée ».
Aussi, a-t-il invité l’entreprise BECM-CG à raccourcir le délai d’exécution des travaux.
Par ailleurs, il a promis que toutes les conditions seront réunies pour la dotation effective de Tamani en eau potable et en électricité.
La fine pluie qui a précédé l’arrivée du Président IBK à Tamani a été perçue comme un bon signe par tous les habitants de cette ville religieuse.

Par Sékou CAMARA

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *