Présidentielle au Mali: portraits et interviews des candidats

Le premier tour de la présidentielle au Mali est prévu pour le dimanche 29 juillet 2018. Ils sont 24 candidats à briguer la magistrature suprême dont le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta en lice pour un second mandat. Découvrez leurs portraits et leurs interviews (certaines sont encore en attente). L’ordre de présentation des candidats dans notre article respecte celui de la Commission électorale malienne. 

Le président malien est candidat à sa réélection. Elu en 2013 au deuxième tour avec plus de 75% des suffrages, il devra cette fois-ci défendre son bilan devant les électeurs. Porté par le RPM (Le Rassemblement pour le Mali), Ibrahim Boubacar Keïta, 73 ans, place la sécurisation du territoire en tête de ses priorités.

Aliou Boubacar Diallo
Ce Malien de 58 ans est un homme d’affaires plutôt prospère. Il est notamment propriétaire d’une mine d’or. Il est le candidat de l’ADP-Maliba. Cette formation politique, un temps dans la majorité présidentielle, a non seulement regagné les rangs de l’opposition, mais a débauché des députés du parti au pouvoir, une première au Mali. Parmi ses atouts, Aliou Diallo a le soutien d’un influent chef religieux, Chérif M’Bouye Haïdara. Il prône notamment la réinsertion économique des combattants.

La confiance est rompue entre les citoyens et l’Etat. La confiance est rompue entre certaines communautés.
Aliou Boubacar Diallo

60 ans, candidat du MPR, Mouvement patriotique pour le renouveau. Ancien allié du pouvoir, il a été porte-parole d’un des gouvernements IBK. Il estime aujourd’hui que les solutions apportées par le président n’ont pas été les bonnes et met ses idées au service des Maliens. C’est sa quatrième candidature à une présidentielle. En 2013, il a obtenu 2,3% des voix.

Les candidats qui ne mettent pas la sécurité en premier sont des charlatans.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.