Présidentielle 2018 : Poulo et la CODEM, derniers espoirs d’IBK dans la majorité présidentielle

A quelques mois des élections présidentielles, le camp de la majorité présidentielle s’affaiblit davantage. Ce qui fait planer une incertitude sur la candidature du Président IBK qui n’a pas encore fait une déclaration. Au sein du club de soutien au Président de la République, le malaise est grand. Le départ de la CMP est devenu un effet de mode.

Un a un, le parti comme ADP-Maliba, un grand soutien du Président Ibrahim Boubacar Kéïta, le parti Yelèma du jeune Moussa Mara, ancien premier ministre du Président Kéïta, le CNID FYT de Me Mountaga Tall, ancien ministre de l’enseignement supérieur, porte-parole du gouvernement, et enfin l’Adema, autre grosse pointure sur laquelle, le Rpm misait beaucoup, ont lâché la majorité présidentielle. Une grosse saignée au sein du camp de soutien au Chef de l’Etat.

La CODEM de l’actuel ministre de l’éducation national, Housseini Amion Guindo dit Poulo, quatrième force politique au Mali derrière l’URD se dresse comme le seul grand soutien  au Président et s’impose dans la convention de la majorité présidentielle. Sans être dans les secrets politiques, l’intervention du secrétaire général de la CODEM, Alassane Abba à la tribune de la conférence nationale de l’APR, prouve à suffisance que Poulo serait favorable à la candidature unique de la majorité présidentielle.  « Nous sommes condamnés à être ensemble car nous sommes de la majorité présidentielle », a-t-il déclaré.

Cette déclaration lève toute équivoque sur le soutien du parti de Poulo à une candidature du Président de la République. Au regard de son implantation mais aussi le leadership du ministre de l’éducation, la CODEM reste le dernier espoir pour le camp présidentiel.

Ce qui fait dire à certains observateurs de la scène politique que « si Poulo se retire de la convention de la majorité présidentielle en se présentant contre le président, il faut s’attendre à une défaite cuisante du Président actuel en 2018.

Modibo L Fofana

mali24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *