Présidentielle 2018 : Kalfa Sanogo à la conquête de Koulouba

Elu maire de la commune urbaine de Sikasso à l’issue des élections communales du 20 novembre 2016, l’ex Pdg de la Cmdt, Kalfa Sanogo, semble déterminer à répondre à l’appel de ses militants de Sikasso. Ainsi, les associations et clubs de soutien à l’actuel maire de Sikasso ont organisé, le samedi dernier, un grand meeting au stade Babemba Traoré de Sikasso. Objectif ? Soutenir sa candidature au processus de désignation du candidat de son parti, l’Adema, à la présidentielle 2018

Kalfa Sanogo maire sikasso

En effet, à l’initiative de la section Adema/Pasj de Sikasso, une trentaine d’associations et plusieurs clubs de soutien sur l’ensemble territoire national, dont entre autres, le Cercle des alternatives pour l’émergence Waati-Sera, le Mouvement pour la renaissance du Mali, le Mali réconcilié en marche, se sont mobilisés pour ce grand meeting. Ainsi, occasion pour les organisateurs d’invité Kalfa Sanogo à être leur porte-étendard  à l’élection présidentielle de 2018. Et le maire de la commune urbaine du Kénédougou semble déterminer à répondre à l’appel de ses militants.

Pour Kalifa Sanogo, l’histoire peut ne pas se répéter mais peut bégayer. « Comme par coïncidence, par un hasard des calendriers et des circonstances, le samedi 15 octobre 2011, j’avais, moi-même, ici à Sikasso, réuni à la chambre régionale de commerce et d’industrie de Sikasso des associations et clubs d’amis que j’avais, mis en place, pour soutenir une candidature à l’élection présidentielle de 2012, reportée par la suite à 2013… », a-t-il déclaré.

Aussi, ajouté-t-il : « Aujourd’hui, samedi 16 septembre 2017 à Sikasso, les associations diverses dont le Cercle des Alternatives maliennes pour l’émergence «Came Waati-Sera », les clubs de soutien me demandent  solennellement de présenter ma candidature à l’élection présidentielle de 2018. C’est une marque indiscutable de confiance et de sympathie à mon égard ; c’est un redoutable honneur dont je mesure la portée et toutes les dimensions. C’est donc en toute connaissance de cause et pour l’espoir qu’il suscite que j’accueille votre appel. Comme vous le savez, le processus de désignation du candidat de mon parti, l’ADEMA  PASJ,  est  en  cours. Je ne saurais, par conséquent, avoir de position définitive  ici en dehors de ce processus…. ».

Pour la circonstance des représentants des clubs de soutien à Kalfa Sanogo de toutes les régions du Mali, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire… ont tous, répondu à l’appel

Aussi, lors de cet événement,  les militants du maire ont fait quelques des témoignages sur son parcours aux Nations Unies et à la Cmdt

Par ailleurs, en plus de cette sollicitation, une pétition réclamant la candidature de Kalfa Sanogo circule déjà. « Cette pétition a déjà recueilli plus de 10 000 signatures », indique un membre du Mouvement Mali réconcilié en marche.

Kalfa Sanogo est déjà candidat aux primaires de l’Adema pour la présidentielle de 2018. Toute chose qui augure qu’il y a une forte chance qu’il accède à la demande de ses clubs et associations de soutien.

Mohamed Sylla

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *