Présidentielle 2013 : Le Chérif de Nioro appelle à voter IBK

La légendaire ville de Nioro, située au cœur du Sahel occidental, était en liesse ce vendredi 19 juillet 2013. Comme dit le poète, le jeu vaut la chandelle. En ce jour saint de la semaine, l’actualité politique majeure se déroulait à Nioro. Et pour cause, la Ouma islamique devait donner son quitus de vote à l’un des vingt-huit (28) candidats déclarés à l’élection présidentielle du 28 juillet 2013. Pour cela, une grande rencontre eu lieu à Nioro, à la mosquée Zawiya, autour de Chérif M’bouillé, un érudit digne de vénération.mohamed ould cheickne dit bouyè cherif de nioro

A cette occasion, on notait la présence massive des membres du mouvement «SABATI» (les pondérés), mais surtout des centaines de fidèles venus de tout le Sahel. La Zawiya était pleine à craquer car c’est un beau monde qui est sorti pour accueillir et écouter les hôtes de marques venus de Bamako à la rencontre du Chérif.

Après les différents discours de bienvenue, les choses sérieuses commencent. La cérémonie débute, tout naturellement, par la lecture du Saint Coran. Ensuite, ce fut le tour des imams de Nioro, puis du porte-parole du  mouvement «SABATI» des 8 régions, de prendre la parole.

Dans une brillante déclaration lue en français et traduit en bambara, Moussa Bah, du mouvement «SABATI», va dépeindre la situation socio-économique et politique  du pays. Le mouvement «SABATI» est et restera le turban du Chérif M’bouillé, dixit Moussa Bah. L’honneur est revenu au Chérif de prendre la parole pour donner le nom du candidat de «SABATI».

«Ce que je cherchais, chez le candidat idéal pour le Mali, se retrouve chez le candidat Ibrahim Boubacar Kéita ; même si je n’ai pas de coloration politique, j’ai tout de même des convictions. Tout ce que je fais, c’est pour le Mali et seulement pour le Mali. Toute personne  respectueuse de nos us et coutumes à mon adhésion.

Maintenant, il nous faut un homme de qualité, de bonne conduite dans la gestion de l’Etat et respectueux envers son peuple.

D’une manière courageuse, le Chérif de Nioro ajoutera qu’après le coup d’Etat du 22 mars 2012, ces hommes, qui ont dirigé et conduit le pays dans l’impasse, devaient se remettre en cause, tout abandonné, pour se mettre à l’écart comme l’ont fait les responsables du régime Moussa Traoré».

S’adressant à la communauté de ces fidèles et sympathisants, il ajoutera : «Ceux, qui m’écoutent,  doivent écarter ces gens-là du pouvoir», avant de conclure avec des prières pour le pays. Quoi de plus normal ?

Amy SANOGO, envoyée spéciale à Nioro

 

Déclaration de Nioro :

Louange à Allah, le Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Louange à Allah, C’est à lui que nous nous remettons, Paix et Salut sur le Prophète Mouhamad, ses parents et ses compagnons. Nous demandons la protection d’Allah contre le Satan.

Chers frères et sœurs, sachant que l’unité de la Umma est essentielle à son bien-être et à l’atteinte de ses objectifs.

Ainsi dans le Saint Coran, Allah nous dit «Unissez- vous tous autour de la corde d’Allah, ne vous divisez point».

Au nom de la communauté musulmane du Mali engagée derrière nous, dans laquelle nous nous reconnaissons avec fierté.

Mes dames et Messieurs:

Vu la souffrance et l’injustice que le peuple malien a subi de la part de certains ses dirigeants, au profit de leurs intérêts partisans.

Suite à ce constat, et œuvrant pour l’intérêt supérieur du Mali, nous lançons un appel pressant à toutes les Maliennes et tous les Maliens sans distinction de races, d’ethnies, de religions ou d’appartenance politique, du haut de cette tribune pour que:

Nous mettons tous, l’intérêt suprême du Mali au-dessus de tous les intérêts partisans;

Nous soyons un seul bloc pour un changement radieux et prospère;

Nous soyons unis et solidaires pour bâtir un Mali réellement démocratique et indépendant.

C’est pour ces raisons que nous invitons tous les partis politiques, les responsables religieux, les groupements d’association ainsi que toute la communauté musulmane à nous rejoindre afin d’atteindre les objectifs ci-dessus.

Vu l’importance et les enjeux de cette élection, notre analyse nous a conduit au  choix de la personne de Monsieur: El hadj Ibrahim Boubacar KEITA (IBK)

Mes dames et Messieurs:

Nous espérons que ce choix sera judicieux pour tous les Maliennes et Maliens.

Par la même occasion, nous lançons un appel à notre candidat:

– d’avoir une large ouverture politique, permettant à tous ceux et toutes celles qui désirent de l’accompagner dans la réalisation de ces objectifs;

– de mettre en œuvre les dispositions du mémorandum de SABATI 2012 ;

– d’impliquer toutes les couches politiques et de la société civile indispensables pour le changement;

– d’instaurer une justice équitable pour tous.

Ainsi, nous demandons à tous les militants du Mouvement SABATI 2012, à tous les Hamallistes ainsi qu’à tous les citoyens maliens de ne ménager aucun effort afin d’élire le candidat Ibrahim Boubacar KEITA dès le premier tour de l’élection présidentielle du 28 juillet 2013.

Qu’Allah le très haut guide nos choix et veille sur Mali. (Amin)

Merci à toutes et à tous.

Que la paix d’Allah soit sur vous.

Fait à Nioro le, 19 Juillet 2013

Signé

 

Le Mouvement-SABATI 2012

Source: Inter De Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *