Premiers résultats des législatives 2013 : La renaissance en forcing du RPM d’IBK

supporteur partisans ibk rpm sebenikoro domicile BAMAKO PARIS

A quelques jours du 1er tour, nous étions parmi les observateurs avertis à annoncer que le Président plébiscité, comme il le soutient lui-même, est en manœuvre. Sa manœuvre est en voie de se réaliser avec à sa solde son ministre 1er Moussa Sinko Coulibaly. Le Rpm arriverait en tête dans plusieurs localités du pays.

Les premières tendances glanées par-ci par-là donnent le Rpm et ses alliés en position de force à offrir au Président IBK une majorité absolue au sortir des législatives dont le 1er tour a eu lieu ce dimanche 24 Novembre. Non sans heurt, car dans certaines circonscriptions électorales, en dehors des prises de bec, des urnes auraient été volées, aussi l’enregistrement de bureaux sans vote. Concernant cette information, des délégués de Goundam joint par nos soins indiquent ceci : « Le candidat de l’Adéma voulait amener les urnes à Léré pour faire ce qu’il veut. Il en a été empêché par les gens qui ont alerté la préfecture. C’est précisément à Alzounoub… ».

 

 

Dans tous les cas, il nous est revenu que dans la ville de Nioro, le grand Chérif est en difficulté même s’il est en ballotage favorable. Voici les résultats de la commune que nous possédons, ville de NIORO :

 

ADEMA…. 1.550 voix

 

RPM…. 2.331 voix.

 

URD… 506 voix.

 

Dans la commune, c’est le Parena de Tiébilé Dramé sur la même liste que l’Adéma Pasj qui mène la danse :

 

ADEMA PARENA… 12.501voix  soit    33,70%

 

RPM MPR ADP MALIBA ……11.411voix    30,76%

 

PDES………3.847 voix 10,33%

 

 

URD……… 2.941 soit 7,93%

 

A Niafunké, sans surprise Soumi Champion avec Dédéou Traoré (URD) s’impose au 1er tour avec plus de 60%. A Tombouctou, il est enregistré tel qu’il suit. En vedette, Adéma Pasj suivi du Rpm, de l’Um Rda, de l’Asma, de l’Urd, de l’Adem et le Parena.

 

A Goundam, c’est l’Urd avec Oumou Sall Seck qui mènerait la danse. Cette liste serait suivie de l’Adéma-Rpm.

 

En commune III du district, la surprise est de taille. Adama Sangaré (Adéma Pasj) crée la sensation et sera, selon les résultats à notre disposition, avec le Rpm au second tour. Voici, les résultats :

 

 

COMMUNE III

Adéma Pasj………..5.876 voix

 

RPM………….……… 4261 voix

 

URD… 3.577 voix dont 1.085 chez lui à Koulouba

 

KADER ……………..2918 voix

 

La grande surprise vient de la commune VI où contre toute attente, la liste Rpm arrive en tête ainsi qu’il suit.

 

COMMUNE VI

RPM UDD SABATI…13.485 voix soit 27%

 

URD ADEMA MPR …11.062 voix soit  22%

 

A Ségou, Me Mountaga Tall  (Cnid) et Dramane Dembélé (adéma), tous candidats malheureux de la dernière présidentielle sur la même liste que le Rpdm de Cheick Modibo Diarra (28%) sont devancés par le RPM en compagnie de SABATI et du MIRIA avec 33%.

 

C’est la liste URD-PDES-CODEM avec 17% qui est appelée à être l’arbitre de ce duel.

 

 

                A Kayes, Bagagnoa et Moussa Cissé sur la liste ADEMA-PASJ / URD / PRVM FASOKO / PDES / PARENA  va croiser le fer avec la liste RPM au second tour.

 

 

                En Commune II, malgré la grande offensive du fils du président avec ses nombreux transferts sur la liste RPM-Codem, Karim Kéïta va en découdre avec les vieux briscards de la commune, Mao-Mandjou-Lassana respectivement Mpr, Adéma et Urd.

 

 

Sans ambages, à Yélimané la liste URD-Adéma de Mahamadou Hawa Gassama Diaby doit se retrouver avec celle du RPM-Um Rda.

 

 

A Kati, c’est probablement la liste Adéma-Rpm et celle de l’Urd-Codem-Asma-Mpr pour le second tour.

 

                A Banamba, c’est la grande consternation car il nous est revenu que l’Adéma Pasj a mordu la poussière face l’efficacité de l’alliance Cnid-URD qui en découdra certainement avec la liste Parena-RPC. Dans cette localité, malgré le soutien du fils du Chérif, la liste ASMA-CSP a mordu la poussière.

 

 

A Mopti, la Venise malienne, la tension est au comble à cause d’un résultat qui risque de fausser les données. Au moment où nous mettions sous presse, le duel annoncé était la liste ADEMA-RPM-APR contre celle de l’URD-CODEM-MPR mais la liste ASMA-UDD-PDES protestait vigoureusement.

 

 

Quoi qu’il en soit, le constat qui s’impose est qu’en se prostituant avec tout le monde, le Rpm en perte de vitesse est en train de renaître en forcing. Avec ses alliés, il risque d’offrir logiquement une majorité absolue au Président IBK. Pourvu qu’ils parviennent à accorder leur violon. Dans tous les cas, l’Urd montre toute sa vitalité en obtenant depuis le 1er tour de vrai résultat avec des cadres très valables comme Soumi, Djadjiri, Mody N’Diaye, Sidi Fomba, Adama Kané entre autres.

Boubacar DABO

SOURCE: Zénith Balé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.