Premier conseil du gouvernement : Les consignes de Moussa Mara

Le samedi 12 avril 2014, le nouveau gouvernement a tenu son tout premier  Conseil de Cabinet  dans la salle de conférence de la Primature, sous la présidence du Premier ministre, Moussa Mara. A cette occasion de prise de contact, Mara a exhorté les membres du gouvernement à s’attaquer rapidement aux défis de l’heure.

moussa mara premier ministre chef gouvernement politicien yelema

Moussa Mara

Tôt ce samedi matin, les ministres de la République, excepté celui des affaires étrangères, Abdoulaye Diop, ont, dans une ambiance festive, fait connaissance les uns les autres à travers ce premier conseil de Cabinet.  Cette première prise de contact de la nouvelle équipe gouvernementale a permis au Premier ministre de féliciter les membres du Gouvernement pour la confiance placée en eux par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

 

Le gouvernement sortant ayant brillé par sa léthargie, la nouvelle équipe n’a plus le droit de trainer les pas.  Ayant compris les urgences qui attendent son équipe, notamment la gestion de la crise du nord, la réconciliation nationale et l’épanouissement des populations, sans tarder Moussa Mara  a invité ses collaborateurs à mener leurs responsabilités en ayant constamment à l’esprit la gravité des enjeux du moment et l’importance des attentes des populations. Le Premier ministre a ensuite rappelé aux ministres les principes devant encadrer l’Action gouvernementale. Au regard de la cacophonie qui régnait dans le précédent gouvernement, le nouveau chef de gouvernement a appelé ses ministres à la loyauté envers le président de la République et envers le Gouvernement, à la solidarité entre les membres du Gouvernement, la convivialité et la collégialité des actes posés. Aussi, il les exhorte à la rapidité et à la réactivité dans le traitement des dossiers ;  l’intégrité absolue, la promotion de la transparence et de la bonne gouvernance à tous les niveaux ;  l’adhésion et le respect d’un code d’éthique par tous les ministres du Gouvernement ; la priorité absolue à la satisfaction des usagers pour une constante recherche du bien-être des Maliens. Avant de terminer, le chef du gouvernement a demandé aux différents ministres de s’imprégner profondément du programme du président de la République avec la volonté ferme de faire de ses six axes principaux la référence absolue de toutes les actions de développement. Il s’agit de la mise en place d’institutions fortes et crédibles ; la restauration de la sécurité des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national ; la mise en place d’une politique active de réconciliation nationale; la reconstruction de l’école malienne; la construction d’une économie émergente, d’une politique de développement social au bénéfice des plus faibles et des plus fragiles. S’y ajoutent  la reconfiguration du Programme d’Action Gouvernementale 2013-2018 vers des résultats concrets, notamment en terme de bien-être des Maliens, la maitrise de ce Programme avec des indicateurs précis pour une évaluation semestrielle ; la présence effective des ministres sur le terrain, notamment à l’intérieur du pays, dans les services et la mise sous pression constante de l’ensemble des services et des collaborateurs pour s’assurer de la mise en œuvre rapide et efficiente par l’administration des mesures devant avoir un impact positif sur la vie des populations.

 

Enfin, le chef du gouvernement a inscrit l’action de son équipe dans un processus d’écoute des Maliens et de communication tous azimuts à la fois sur les objectifs, les actions menées ainsi que les résultats obtenus. Avant de préciser que les principes énoncés lors de ce premier conseil de cabinet doivent être observés en permanence par les ministres, leurs collaborateurs et l’administration de façon générale, et qu’il y veillera personnellement.

 

Oumar KONATE

 

SOURCE: Le Prétoire
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.