Pr Tiemoko Sangaré lors de la Conférence de presse. : ”Le moment venu, l’ADEMA prendra toutes ses responsabilités”

Le 28 janvier dernier, au siège du parti sis à Bamako-coura, l’Alliance pour la Démocratie au Mali, Parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA-PASJ), a procédé à la présentation  des vœux de la nouvelle année 2017 à l’ensemble de la presse malienne et à travers elle, au peuple malien. L’occasion était bonne pour le président du parti, le Pr. Tiémoko Sangaré, entouré des membres du Comité Exécutif  et du président d’honneur, le Pr Dioncounda Traoré, de présenter ses vœux au peuple du Mali avant de  passer au peigne fin les grands évènements ayant marqué la vie du parti et de la nation malienne l’année écoulée.

parti politique adema pasj siege maison residence

“L’année qui s’est éteinte nous a permis, non pas sans difficultés, de nous acquitter, tant bien que mal, des missions  confiées, en mai 2015, par le 5ème congrès ordinaire pour un mandat de 5 ans. A savoir, œuvrer à la refondation du parti dans l’unité et la cohésion en vue d’assurer le réveil des valeurs qui ont précédé à sa création “, a  souligné le Pr. Tiémoko Sangaré. Pour lui, en dépit des difficultés inhérentes à la vie de toute formation politique, l’ADEMA-PASJ a toujours eu le mérite de pouvoir disposer de ressorts nécessaires pour mobiliser son potentiel de ressources humaines  afin de continuer  sa marche en avant dans le combat pour le renforcement de la démocratie, la reconstruction de notre pays, le retour définitif de la paix indispensable au développement, l’amélioration de la gouvernance afin de bâtir un avenir radieux.

Partant delà, il a remercié l’ensemble des militants et sympathisants du parti pour leur engagement et leur capacité de résilience face aux difficultés et les a invité par la même occasion, à continuer à croire en eux-mêmes, en leurs forces, en notre pays, le Mali. “Chaque fois que nous avons travaillé ensemble, dans la cohésion, nous avons obtenu des succès et beaucoup de choses nous ont réussi “, a-t-il expliqué.

Sur le plan politique, le Président Tiémoko Sangaré dira que l’année 2016, a surtout été marquée par des élections communales à la suite desquelles, le parti s’est classé 2ème force sur l’échiquier politique national avec 142 maires et 1870 conseillers.  Condamnant l’attaque terroriste du camp du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC), qui a fait des morts et des blessés, le Pr Sangaré a souligné  que la riposte  dans un élan de solidarité nationale doit être impitoyable pour tous les démocrates et toute la chaîne de solidarité tissée autour de notre pays face aux hordes terroristes.

Parlant des perspectives, il dira que l’année 2017 s’annonce assez décisive, au plan politique pour le parti. A une année de la présidentielle de 2018, les  uns et les autres, à tous les niveaux, s’interrogent sur leur  choix et l’offre politique y associée.  “Cette  question qui soulève déjà des débats, mérite d’être abordée avec clairvoyance  et sérénité et nous nous y attelons depuis un certains temps. Le moment venu, l’ADEMA prendra toutes ses responsabilités “, a-t-il conclu.

Kissima Diarra     

Source : Le Malien

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.