Pour sauver son fauteuil : Le Directeur de l’AGETIPE se refugie dans le parti présidentiel

Décidément, certaines pratiques ont la vie dure au Mali. Et les coupables de   ces actes malpropres  ne craignent rien, surtout s’ils trouvent l’opportunité de se glisser dans le giron du parti présidentiel. C’est le cas du directeur de l’AGETIPE, Boubacar Cissé. En effet, l’homme pour faire taire les bruits de casserole autour de lui a décidé de rallier le parti présidentiel, alors qu’à l’époque il  ne jurait que par le nom d’Ahmed Diane Semega ex homme  fort du régime ATT.

rassemblement mali rpm

En, réalité Mr Cissé n’a pas enfreint à la tradition. Quand  il ya un nouveau régime  les directeurs des grandes structures de la place  font le dos rond en joignant le parti présidentiel qu’ils financent à coup de millions. Pire, certains n’hésitent pas à aller faire la samaritain chez un ministre pour conserver la pompe à sou.   Boubacar Cissé   puisque c’est de lui qu’il s’agit  réélu en catimini, suite à une simulacre d’assemblée générale, sans véritable rapport de bilan annuel a rejoint la section RPM de la commune V. Et pour sceller cela il aurait débloqué une somme faramineuse pour couvrir 12 mois de loyer  du siège du parti.

Pourtant, les textes de l’AGETIPE  sont clairs, la boite ne doit pas être associée à la politique. Aussi, la structure est une agence  apolitique crée suite à un partenariat entre le gouvernement de la République du Mali  et la banque mondiale. Mais l’attitude du directeur  général se comprend à cause des avantages liés à la structure.  Trois briques par mois ça fait rêver ! Le changement tant attendu au Mali  n’est pas pour demain, la magouille fait désormais partie du quotidien. Cupidité quand tu nous tiens. A suivre

B.S. Koba

 

SOURCE: Tjikan  du   2 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.