Pour refus de se conformer à sa ligne politique : SADI remercie doublement ses trois députés !

Pour avoir  refusé de s’aligner derrière le mot d’ordre du parti. Mais pour avoir  tout de  même consenti des efforts pour le rayonnement du parti. L’annonce de la nouvelle a été faite le 15 juin 2020, au siège national du parti, par le Secrétaire Politique Babarou Bocoum.

 

Une réunion extraordinaire du parti tenue le 13 juin 2020, a décidé d’exclure les députés Amadou Araba Doumbia (élu à Niono), Moussa Sangaré dit Tiékoroba et Bintou Dembélé (élus à Koutiala) conformément aux articles 66, 69, et 71 du règlement intérieur du parti, a annoncé Babarou Bocoum, Secrétaire Politique. C’était lors du point de presse qu’il a animé le 15 juin 2020 sur la mésentente entre le Bureau Politique du parti SADI et les députés élus sous la bannière du parti lors des dernières élections législatives. Il visait à donner à la presse d’amples précisions sur les circonstances de la radiation des trois députés de leurs rangs.

Revenant sur la mésentente entre la direction du parti et les députés, il a parlé de  la violation par ces députés des recommandations du 5éme Congrès ordinaire du parti tenu à Koutiala en mars 2018, qui a instruit au parti d’inscrire ses actions dans l’opposition à la gouvernance actuelle. Une recommandation manifestement violée par ces députés en adhérant au groupe parlementaire Benso (composé de l’ADP-Maliba, la CODEM, etc…) qui se réclame de la majorité présidentielle.

Malgré plusieurs tentatives, réunions et médiations initiées par le parti pour demander aux députés de revenir sur leur décision, rien n’y fit, a révélé Babarou Bocoum. Et le conférencier de citer les missions effectuées sur Niono et Koutiala, les 6 et 7 juin 2020. Avant de déplorer le refus catégorique des députés de s’aligner derrière les mots d’ordre du parti et la volonté de la base.

Par cette décision, le parti SADI envoie deux messages fondamentaux. Primo : ce n’est pas une question de personnes. Secundo : le respect des statuts et du règlement intérieur en plus des décisions majoritaires garantissant son fonctionnement est la seule chose qui vaille. Il a conclu en remerciant tout de même ses anciens camarades pour les efforts qu’ils ont consentis pour le rayonnement du parti.

Alpha Sidiki Sangaré

Source : Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *