Pour poursuivre ATT, la justice attend le feu vert du Parlement

ATT pourrait être jugé pour « haute trahison » . Les autorités actuelles lui reprochent d’avoir mal géré la crise au Nord-Mali.

amadou toumani toure ancien president malien

Il revient désormais à l’Assemblée nationale de statuer sur la question et de trancher en faveur oui ou non de l’engagement de poursuites judiciaires contre l’ex-chef de l’Etat malien, a-t-on appris de Rfi.

ATT poursuivi pour haute trahison ?

ATT n’est pas encore sorti de l’ornière. Retranché au Sénégal depuis quatre longues années (d’avril 2012 à avril 2016), l’ancien président malien, Amadou Toumani Touré, reste toujours dans le viseur de laHaute cour de justice du Mali. En effet, la session parlementaire qui s’est ouverte le mardi 6 avril 2016 est appelée à se prononcer sur le rapport de la commission parlementairequi a minutieusement travaillé sur ce dossier. Ainsi, lors des débats, les députés seront-ils amenés à apprécier l’opportunité d’une poursuite de l’ex-homme fort du pays pour « haute trahison ».

Si les deux tiers des représentants du peuple approuvent cette idée, alors le général Toumani Touré viendra s’expliquer sur sa responsabilité quant à la gestion de la guerre auNord-Mali sous sa présidence. Mais l’on est encore bien loin de cette probabilité eu égard au soutien dont bénéficie l’ancien chef de l’Etat au sein de certains partis politiques, d’associations et même de la population malienne. Un autre député qui a requis l’anonymat s’étonne de cet acharnement contre l’homme : « Pourquoi le juger à cause de sa gestion du dossier du Nord, alors qu’aujourd’hui la situation n’est guère reluisante ? »

Source: Afrique sur 7

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *