Pour la tenue des élections législatives du 29 mars prochain: La Cour Constitutionnelle demande à la Plateforme PCC de désigner trente superviseurs

Dans une correspondance intitulée  » mise à disposition de jeunes  » et adressée au président de la Plateforme de lutte contre la Corruption et le Chômage au Mali (PCC), Pr. Mahamadou Clément Dembélé, le Président de la Cour Constitutionnelle, Manassa Dagnoko lui demande de procéder à la désignation de trente jeunes de sa structure, au plus tard le 13 février 2020.

Ces derniers devant être formés aux techniques de supervision du scrutin des prochaines législatives afin de les affecter au niveau des bureaux de vote du district de Bamako comme délégués de la Cour Constitutionnelle.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *