Politique : Forte turbulence au RPM

Le Rassemblement pour le Mali  (RPM) traverse une forte zone turbulence avec la démission de certains de ses députés.

Rien ne va pas plus  au sein du parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM). Des frustrations nées du choix des candidats du parti pour les prochaines législatives ont fini par éclater au grand jour. En effet, deux députés ont claqué la porte du parti pour non-respect des textes. Il s’agit du député de Kolokani, Ousmane Kouyaté et l’honorable Haïdara Aïssata Haïdara, députée élue à Kéniéba (Kayes). Ces deux députés ont tous confirmé leur démission, le mardi 25 septembre2018. « J’ai décidé de démissionner du RPM, la notification de la démission a été envoyée le 22 septembre 2018 au secrétaire général du parti. Ma décision de quitter le RPM est irréversible. Je ne reviendrai pour rien au monde au RPM », a déclaré l’honorable Ousmane Kouyaté. Il précise que les raisons de sa démission sont liées au ont dues au non-respect des textes du parti. : « Depuis bientôt deux ou trois ans, les députés sont à couteaux tirés surtout ceux de la ville de Kolokani, tout se passe comme si le parti n’est pas bâti sur quelque chose », a-t-il dit. Selon lui,  la réunion des secrétaires généraux des sous sections n’est pas une instance du parti mais, à ses dires, c’est ce qui a remplacé les réunions ordinaires de la section, des sous sections ».  Autre élue à rendre le tablier au sein de la majorité c’est  L’honorable Haïdara Aïssata Haïdara, députée de Kéniéba. Elle a affirmé avoir également démissionné du parti il y a de cela une semaine. «J’ai démissionné parce que les procédures ne sont pas respectées, les textes du parti ne sont pas respectés », a-t-elle dit. Selon des sources, plusieurs autres  députés du RPM sont sur le point de démissionner dont le député de Keniéba, Boubacar Sissoko. Outre ces différentes démissions, plusieurs autres élus du Rpm avaient déjà démissionné du parti en cours de mandats. Dans le lot, Bafotigui Diallo élu en commune VI du district de Bamako, Niamé Keïta élu à Nara, Mamadou Doumbia, élu en commune II du district de Bamako, Kalilou Ouattara, élu en commune III du district de Bamako, Bakary Diarra, élu à Sikasso et Soiba Coulibaly, élu à Kati.

MS

Source: L’ Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *