Polémique autour des 1000 tracteurs : Le Parena accuse, la majorité présidentielle se défend

Après le scandale de l’achat de l’avion présidentiel et du marché d’équipements militaires et l’affaire de l’engrais frelaté, un autre scandale s’éclate : l’affaire de 1 000 tracteurs destinés aux paysans.

bokary treta ministre developpement rural tiebile drame parena ppr oppositionEn effet,  le 22 septembre dernier, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a procédé à la remise de 1000 tracteurs destinés aux paysans du Mali. Derrière cette initiative présidentielle, le Parti pour la renaissance nationale (Parena), un parti d’opposition, dénonce un scandale. Selon le Parena, cette opération est opaque. «L’opération des 1 000 tracteurs aux paysans est l’histoire d’une transaction opaque, d’un marché passé illégalement de gré-à-gré déguisé entre l’Etat et un fournisseur sélectionné». À en croire le parti du bélier blanc, un tracteur coûte un peu moins de 6 millions de francs CFA. Or, dans cette opération, l’Etat semble avoir acquis un tracteur à un peu plus de 13 millions de francs CFA. Ce qui lui procurerait une marge importante, quand on sait que ce sont au total 1 000 tracteurs qui ont été achetés.

De son côté, le gouvernement balaie du revers de la main ces affirmations. «Il n’y a jamais eu de pot-de-vin versés, dit-on, la procédure d’appel d’offres a été scrupuleusement respectée, et non seulement le fournisseur qui a obtenu le marché était qualifié pour le faire, mais la Direction des marchés publics (DMP) a validé l’opération».

Si l’initiative du président IBK d’offrir 1000 tracteurs en partie subventionnés aux paysans a été saluée par tous, le débat entre la majorité et l’opposition sur les conditions de passation de ce marché risque d’être houleux dans les jours à venir. En tout cas, d’ores et déjà, dans une lettre adressée aux responsables des médias et signée par son secrétaire général Djiguiba Kéita dit PPR, le Parti pour la renaissance nationale (Parena) demande l’organisation d’un débat public avec le ministre du Développement rural pour «éclairer l’opinion sur le scandale des 1000 tracteurs».

Le ministre du Développement rural, Bocari Tréta, va-t-il répondre favorablement à la demande du parti de Tiébilé Dramé ?

Rassemblés par Drissa Tiéné

source : Le Débat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *