Plateforme des régulateurs de la communication et de l’audiovisuel de l’UEMOA et de la Guinée : FODIE TOURE ELU VICE-PRESIDENT

A l’invitation de la présidente du Conseil supérieur de la communication du Burkina Faso, le président de la Haute autorité de la communication (HAC), Fodié Touré, a participé à la 5e conférence de la Plateforme des régulateurs de la communication et de l’audiovisuel des pays membres de l’UEMOA et de la Guinée Conakry, tenue le jeudi 2 mars 2017 à Ouagadougou.

fodie-toure-magistrat-haute-autorite-communication-hac

La Plateforme des régulateurs de la communication et de l’audiovisuel des pays membres de l’UEMOA et de la Guinée Conakry est née à Ouagadougou au Burkina Faso en 2014. Elle a pour mission, entre autres, d’impulser des études relatives à l’environnement médiatique Ouest-Africain ; de mener des réflexions sur les enjeux technologiques, sociologiques, politiques et économiques du secteur de l’audiovisuel en Afrique de l’Ouest; d’améliorer les performances techniques de ses membres par le renforcement des capacités ; d’encourager les organismes de financement à investir dans  la production, la distribution et l’exploitation des œuvres audiovisuelles.
Depuis elle a connu des difficultés et certains évènements ont entravé son fonctionnement. Pour assurer la renaissance et la redynamisation de la plateforme, la 5e conférence des présidents, après avoir adopté le rapport d’activités, a installé la vice-présidente sortante Mme Martine Kondé, présidente de la HAC de la Guinée Conakry dans les fonctions de président de la Plateforme pour la période 2017-2019. Elle a ensuite élu à l’unanimité à la vice-présidence Fodié Touré, président de la HAC du Mali pour la même période. Conformément aux statuts, notre pays assurera la présidence de la Plateforme des régulateurs de la communication et de l’audiovisuel des pays membres de l’UEMOA et de la Guinée Conakry pour la période 2019-2021. Le secrétariat exécutif de la Plateforme est assuré à titre permanent par la Côte d’Ivoire à travers le président de la HACA-CI.
En relançant la Plateforme à Ouagadougou, les Instances de régulation de la communication et de l’audiovisuel de l’espace UEMOA et de la Guinée Conakry veulent raffermir leurs actions et mutualiser leurs efforts en vue d’assurer le développement et la promotion de la communication et de l’audiovisuel dans notre sous-région.
Ainsi les Présidents ont planché sur les mesures de relance de la Plateforme, notamment une bonne lecture des textes, le financement de la Plateforme et la stimulation dans les échanges et partage d’expériences afin de relever les défis de la régulation en cette période cruciale de transition numérique. Sur ce sujet, le secrétaire exécutif de la Plateforme, le président de la HACA de Côte d’Ivoire, Ibrahim Sy Savané a indiqué que la Plateforme doit être souple, flexible et vigilante dans son action. Elle ne doit pas être vue comme une prolongation du Pouvoir d’Etat. Pour ce faire, le Président Savané a invité ses pairs à plus de communications, de promotion des libertés et de pédagogie dans l’action de contrôle et de régulation des structures (les médias)…
La présidente du Conseil supérieur de la communication (CSC) du Burkina Faso, hôte de la  5è Conférence de la Plateforme a estimé que la Plateforme est un espace de partage d’expériences par excellence. Elle a exhorté ses pairs et leurs collaborateurs à s’impliquer véritablement pour stimuler l’efficacité des secteurs de la Communication et de l’Audiovisuel dans notre sous-région. La Présidente de la Plateforme Mme Martine Kondé, a estimé, quant à elle, que pour que nos médias deviennent de véritables catalyseurs de maintien de la paix et de la stabilité sociale et économique, il faut une synergie des compétences et des capacités de toutes les institutions membres de la Plateforme.
Fodié Touré, s’est réjoui de la confiance placée en sa jeune institution, la HAC du Mali, par ses homologues et a pris l’engagement d’accompagner son homologue de Guinée durant son mandat et de se mettre à la disposition du secrétariat exécutif en vue de la redynamisation de la Plateforme.
Le Président de la HAC du Mali a aussi rassuré la conférence des présidents que la HAC du Mali saura mériter de cette confiance en plaçant son mandat (2019-2021) sous le signe de la relance effective des missions de la Plateforme.
La prochaine assemblée générale des présidents de la Plateforme aura lieu en février-mars 2018 à Conakry. La 6e conférence des présidents aura lieu à Bamako en février-mars 2019, au cours de laquelle la HAC du Mali sera investie présidente de la Plateforme des régulateurs de la communication et de l’audiovisuel des pays membres de l’UEMOA et de la Guinée Conakry.

(Source : Haute
Autorité de la
communication)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *