Paysage politique: le PMTR sur les fonts baptismaux

Déjà en retrait du Rassemblement pour le Mali (RPM) depuis plusieurs mois, l’ancien ministre, Moulaye Ahmed Boubacar dit Baba Moulaye, est désormais à la tête du Parti malien du travail et de la refondation (PMTR). Avec d’autres militants qui ont démissionné récemment du RPM, Baba Moulaye entend œuvrer pour la réussite de la transition politique dans son pays. La devise du dernier-né des partis politiques du Mali est « démocratie, paix et travail».

La cérémonie de lancement officiel a eu lieu ce samedi 21 janvier 2023 à la Maison de la presse. Cette cérémonie était présidée par Baba Moulaye, président du parti ; en présence de l’ancien député du RPM, Oumar TRAORE, dit gaucher, premier vice-président ; Mamadou DEMBELE, cadre et ressortissant de Sikasso, Alhassane CISSE, un cadre ressortissant de Tombouctou ; Mme Maiga Assata Hamar ; Mamadou Demba KOUYATE et le Pr El Hadj Moussa TRAORE.
On notait également la présence des représentants des partis amis, des militants et sympathisants du nouveau parti.
Dans sa déclaration, Baba Moulaye a souligné que le Parti Malien du Travail et de la Refondation (PMTR) est une création des maliennes et des maliens qui se soucient du pays.
De ses explications, il ressort que c’est après avoir fait le tour du pays, discuter avec nos concitoyens de toutes les contrées, que les responsables du PMTR sont arrivés à la conclusion qu’ils peuvent apporter leur pierre à l’édifice national.
Et c’est de cette réflexion qu’est sorti le Parti Malien du Travail et de la Refondation (PMTR), a-t-il ajouté.
Selon lui, le contexte politique, social et économique dans lequel évolue notre pays interpelle tout patriote à la réflexion et à l’action.
C’est pourquoi, l’ancien ministre est convaincu que son parti arrive au bon moment. Car, dit-il, il faut aider son pays quand il est en difficultés.
Or, il se trouve que notre pays traverse aujourd’hui beaucoup de difficultés.
«Nous ne comptons sur personne que nous même. Seuls nous, fils de ce pays, pourrons l’aider à sortir des moments difficiles qu’ils traversent », a-t-il insisté.
Pour faire face à tous ces défis, le président Moulaye s’est dit convaincu que les descendants des grands empires et des grands royaumes ne font jamais baisser l’échine.
«Nous nous battrons aux côtés de nos autorités et de notre armée jusqu’au bout, pour que le Mali soit ce qu’il avait été par le passé, et ce que nous souhaitons qu’il soit dans nos rêve», a-t-il déclaré.
Sur le plan de la démocratie ; le PMTR entend travailler avec tous sans exclusive et est convaincu que chaque malien compte quelles que soit ses idées, sa pensée, son ethnie pour le Mali de nos rêves.
Selon les responsables du PMTR, trois choses sont prioritaires pour permettre à notre pays de prendre un nouveau départ.
Il s’agit de faire en sorte que les Maliens mangent à leur faim ; que les Maliens puissent se soigner chez eux ; et enfin faire en sorte que les Maliens puissent éduquer leurs enfants.
Pour l’ancien ministre de l’agriculture, cela n’est possible que si les Maliens se mettent au travail. Il s’agit pour les responsables du nouveau parti de travailler pour faire en sorte que les Maliens puissent se rassembler autour de notre demeure paternel, le Mali.
Pour ses responsables, le PMTR va bientôt aller à la rencontre des militants afin de parler des prochaines échéances électorales.
« Dans les jours à venir, vous allez vous rendre compte que ce parti est grand par la valeur des hommes qui l’animent», a-t-il assuré.
Cependant, a-t-il dit, notre démocratie se fondera sur nos valeurs culturelles et historiques. De son intervention, il ressort que le Mali est une vieille nation née de plusieurs grands empires et royaumes parmi les plus célèbres d’Afrique: l’empire du Mali, l’empire Songhoy, l’empire du Ghana et plusieurs royaumes. Pour lui, il va s’en dire que ce vieux pays est constitué de plusieurs communautés ethniques et culturelles ayant décidé de vivre ensemble et de faire du dialogue le soubassement de la vielle nation dont nous parlons.
«Au PMTR nous avons la conviction qu’aucun développement ne serait possible sans cohésion, sans entente et donc sans la paix», a déclaré l’ancien ministre.
Sur le plan de l’agriculture, le président du PMTR a souligné que le Mali est un pays regorgeant d’énormes potentialités avec d’énormes espaces cultivables suffisamment arrosés par les plus grands fleuves d’Afrique de l’ouest. Il est aussi un pays qui dispose de plus de 20 000 000 d’habitants dont plus de 40% sont jeunes pour une superficie de 1 241 238 Km.
L’agriculture, l’élevage et la pêche sont des activités économiques et culturelles qui occupent plus de 80% de la population.
Un sous-sol riche d’or, de phosphate, de manganèse et plusieurs autres ressources minières.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : Info Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.