PARTI Vs «FAMILLE» (suite) Tréta en passe de remporter la 1ère manche

La suspension pour deux (02) mois du secrétaire général de la commune II présumée proche de «La Famille», l’organisation des conférences régionales en prélude à celle nationale, avec des thèmes minutieusement choisis et favorables à l’émergence du parti sur «La Famille» attestent que l’ex-ministre, Bocary Tréta, brutalement évincé du gouvernement, est en passe de gagner son pari. Mais il ne s’agit là que d’une première manche.

docteur bokary treta secretaire general parti rpm conference reunion

C’est le dimanche 22 Mai dernier que s’est tenue la conférence régionale du RPM du district de Bamako au Cicb. Ont été largement approuvés les thèmes de référence relatifs à l’envoi des missions à l’intérieur du pays pour une redynamisation du parti à la base, le recueil des commentaires, suggestions et attentes des militants du parti à la base; le règlement des conflits nés des opérations de renouvellement des organes à la base et de l’établissement des listes de candidatures aux élections communales et régionales…

L’objectif principal de ces missions, selon le document, «est de porter plus efficacement le projet présidentiel sous-tendu par le projet de société et le programme du RPM».

L’on sait que le président en question n’a pas présenté de projet de société, encore moins de programme à la faveur de la campagne présidentielle de 2013. C’est donc manifestement celui du parti dont il s’agit et ayant fait objet d’un grand débat avant et au cours de la conférence du 22 mai dernier. En clair, le parti entend désormais régner pour de vrai par allusion à «La Famille».

D’ores et déjà, c’est la tendance proche de Tréta, qui a particulièrement animé ladite conférence. La parfaite illustration est venue de l’intervention de Mme Sissao Yakaré Toungara farouchement opposée à Madou Diallo, lequel s’avère très proche de  «La famille». Et pour la petite histoire, la salle s’est littéralement vidée après son intervention très remarquable. En somme, la tendance Tréta est parvenue à s’imposer à l’issue des travaux.

Pendant ce temps, le président du clan familial, à savoir Madou Diallo, est suspendu de toutes les activités politiques du parti pour cause d’agression sur un camarade. Signalons que Madou Diallo et Mme Sissao Yakaré Toungara se réclament chacun secrétaire général de la section II du District, d’où le bicéphalisme. Les deux tendances sont soutenues respectivement par le parti et «La famille»

En tout état de cause, la tendance Tréta a brillé de toutes ses flammes au cours des assises en question. Une première victoire du secrétaire général Bocari Tréta, lequel on le sait, se bat pour la prépondérance du parti et pour moins de présence de «La famille» dans les affaires politiques.

Batomah Sissoko

 

Source: sphynx

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *