Parc d’exposition de Bamako : Le show du ministre Abdel Karim Konaté

Le ministre du Commerce et de l’Industrie Abdel Karim Konaté dit «Empé», puisqu’il s’agit de lui, s’est livré le 15 janvier dernier au Parc d’exposition de Bamako à un véritable show lors de la cérémonie d’ouverture de la 11e édition de la Foire d’Exposition Internationale de Bamako (FEBAK). Il s’adressait alors au président IBK en dehors de son discours. Nous vous proposons ici la petite parenthèse du ministre Konaté.

 Abdel Karim Konaté ministre commerce

Mais Monsieur le président, le Premier ministre, à son tour, face à vous, (président de la République), il  enlève le manteau politique et devient administratif ayant en charge la coordination de l’action gouvernementale. Il doit être en mesure de vous dire (président de la République) ce que son équipe a fait de votre projet politique. Quant à vous, Monsieur le président, je veux vous dire dans quel contexte vous êtes politique. Mais, avant ça, je vais baisser un peu la voix. Vous, en tant que président de la République, vous cessez d’être politique en un moment donné. Vous deviendrez  automatique administratif, cela face à qui ? Face au peuple souverain qui vous a accordé son suffrage à plus de 77%. Pour dire qu’en ce moment,  le peuple souverain vous a accordé  sa confiance, à votre personne. Voilà ce que j’ai pu faire.«Excellence, Monsieur le président de la République, Monsieur le Premier ministre, je ne saurais terminer avec la permission du Premier ministre, chef du gouvernement, sans revenir sur le dernier conseil de cabinet tenu à la Primature sous la présidence de Monsieur le Premier ministre.  Excellence, Monsieur le président de la République, le Premier ministre nous a dit : vous ministres, vous êtes politiques, en même temps, vous êtes administratifs. Vous êtes politiques face aux cadres techniques de vos différents départements qui ont en charge la mise en œuvre du projet politique du président de la République. Eux, ils sont administratifs, vous, vous êtes politiques. Mais vous cessez d’être politiques lorsque vous êtes en face de moi (le Premier ministre), vous devenez administratifs. En ce moment, vous devriez rendre compte de ce que vous avez fait ou transformez en réalité concrète du projet politique du président de la République. Lui, en ce moment, Premier ministre, il est politique (face aux ministres).

Excellence, Monsieur le président de la République, c’est sur ces mots que je voulais terminer mon intervention. Cette foire exposition entre dans le cadre de votre vision pour que la croissance du Mali atteigne deux chiffres à l’horizon 2020. Je vous remercie de votre aimable attention».

 

 

RENOUVELLEMENT DES STRUCTURES DE BASE DU RPM

 

Dr. Moussa Guindo prend la tête de la section VI

 

Dans le cadre du renouvellement de ses instances de base, le Rassemblement pour le Mali (Rpm) a mis en place le week-end dernier le bureau de la section VI, commune VI du district. À l’issue des travaux, Dr. Moussa Guindo a été réélu à l’unanimité à la tête du bureau Rpm de cette Commune.

 

Désormais, les partisans d’IBK peuvent se tourner, en toute confiance, vers les élections communales et régionales de 2015. En tout cas, pour mieux aborder les prochaines consultations électorales, les militantes et militants du parti du Tisserand en Commune VI du district sont plus que jamais mobilisés. D’où le renouvellement, dans la plus grande quiétude, du bureau de la section VI.

En effet, contrairement aux autres Communes où les cadres continuent à se tirer des balles dans le pied pour le contrôle de l’organe de décision,  c’est à l’unanimité que le docteur Moussa Guindo a été réélu secrétaire général de la section VI. C’était le samedi dernier à la Cité des Enfants à Niamakoro, lors d’une conférence de section, qui s’est déroulée sans difficultés. Pour accompagner le nouveau secrétaire général dans l’accomplissement de sa mission, avec en ligne de mire les élections communales et régionales de 2015, les militantes et militants du Rpm ont donné mandat à d’autres personnalités du parti. Il s’agit, entre autres, de Youba Ould Messaoud Baby, Bafotigui Diallo (député à l’Assemblée nationale), Mamadou Sissoko, Mme Rachel Farinu, Baba Moulaye Haïdara, Mme Diawara Aïssata Touré, Baba Sanou, Idrissa Haïdara, Djigui K. Cissé, Boubacar Bréhima Coulibaly, Théodore Kamaté. Également d’hommes politiques valeureux, comme Mahamane Yacouba Maïga, Ibrahima Diallo, Idrissa Diouf, Mme Diakité Mariam Cissé. Avec le soutien sans faille des militantes et militants du parti, ces différentes personnalités auront la lourde tâche de mener à bon port le bateau Rpm en Commune VI où les joutes électorales devraient être serrées.

En marge de ce renouvellement, la section du parti du Tisserand a enregistré l’adhésion de nouveaux membres. Au nombre desquels : Vieux Massa Kéita, Lacina Doumbia, Ousmane Traoré, Alpha Kéita, Hamadoun Koïta, Ladji Bamba, Mme Coulibaly Mariam Diallo, Mme Traoré Hawa Fofana, Mme Korotoumou Traoré, Abdrahamane Maïga, Issa Dembélé, Boubacar Diallo, Matira Diarra, Aliou Kéita, Abibou Diallo, Mme Maïga Assétou Diarra, Bakary Diarra, Odjass Koné, Ibrahim Diaby, Malick Tessougué, Dédé Diakité, Mme Doumbia Fadima Kanté, Jean Samaké, Aliou Diallo, Jaffar Sanogo.

La promotion de ces militants (dont certains sont nouveaux) va sans doute contribuer à consolider les bases du parti du président IBK en Commune VI, où deux des trois députés sortent de ses rangs. Au regard du nombre de ses représentants (6) dans le Bureau politique national du RPM, l’on peut affirmer sans risque de se tromper que la section Rpm de la Commune VI pourrait constituer la locomotive du renouveau de la gouvernance démocratique prôné par le Tisserand en chef, Ibrahim Boubacar Kéita.

Drissa Tiéné

Source: Le Débat
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.