OUMAR MARIKO, LEADER DU MDP FACE A LA PRESSE HIER : “Je vous dis aujourd’hui, le MDP ne se reconnait pas dans l’orientation actuelle du M5-RFP’’

Le Mouvement démocratique et populaire (MDP) était face à la presse hier mercredi 21 octobre 2020. Ce fut l’occasion pour ce Mouvement de décliner sa vision face au contexte actuel du pays. Pour son leader, Oumar Mariko, le régime est tombé, mais il reste le système IBK que la deuxième phase de la lutte doit parachever. Il a aussi mis au clair l’ambiance délétère entre le MDP et le M5 qui n’est plus au beau fixe : “ Le comité stratégique du M5 est passé à côté de la plaque’’, dit Mariko.

A sa prise de parole,  l’ancien député, Oumar Mariko, président de SADI, et leader du MDP a expliqué la raison de la création du Mouvement Démocratique et Populaire le 29 novembre 2019. Selon lui, les mouvements, les partis, associations et syndicats, à l’appel de SADI ont accepté de porter sur les fonds baptismaux le MDP. La création de ce Mouvement est allée du constat qu’à un moment donné, le régime d’IBK et son système étaient les seuls responsables de la dérive actuelle du Mali et de la mauvaise gouvernance et la perte de la souveraineté. Le MDP avait conclu qu’aucun réaménagement d’un sursaut national n’était possible avec le régime. “C’est à cet instant que le MDP a appelé les mouvements nationalistes potentiellement révolutionnaires pour se mettre ensemble pour mettre fin au régime d’IBK et engager ses forces pour mettre fin au système mis en place depuis belle lurette, les responsables du démantèlement t de la nation malienne’’, dit-il.

Selon lui, « le mouvement MDP a œuvré de Kayes à Kidal, à ressembler toutes les luttes en cours contre le régime. Les syndicats d’enseignants, les syndicats de routiers, les syndicats de la justice, du corps médical, de la police, les paysans, les syndicats des chemins de fer, des marchés… se sont mis ensemble pour donner un corps  à ce mouvement et à cette lutte dans toutes les régions du Mali. Des femmes, des jeunes, des adultes, des personnes âgées se sont mis débout allant jusqu’à offrir leur poitrine aux balles assassines du régime d’IBK ».

L’occasion était pour lui  de rendre hommage aux Maliens de l’étranger qui ont mené cette lutte pour la même cause pour le combat et son aboutissement.

“Le combat du peuple malien a été rejoint par l’armée  le 18 août par le dégagement  du président IBK arrêtant ainsi l’hémorragie. La composante militaire créa le CNSP à qui nous rendons un grand hommage’’, a-t-il indiqué.

LA FAILLITE DU M5-RFP

Au sujet de la relation entre le MDP et le M5-RFP, il a laissé entendre qu’une réunion sera tenue : “Je vous dis aujourd’hui, le MDP ne se reconnait pas dans l’orientation actuelle du M5-RFP’’.

« Par contre, dit-il, le(…)

KADOASSO I. 

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *