Oumar Mariko: “l’Accord d’Alger n’est pas l’accord du peuple”

L’ancien député de Kolodiéba était à Kenieba le dimanche 25 octobre 2020.
à la place “Banta” de Keniéba pour une rencontre organisée par l’association “WASSA TON” de la jeunesse ,

Une rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la mutualisation de connaissance des collectivités territoriales minières sur des notions de souveraineté de ressources naturelles,de la souveraineté économique, de l’indépendance économique, de la notion d’expropriation des populations mais aussi et surtout, la notion de droit économique internationale.

Lors de cette rencontre Oumar Mariko s’est exprimé sur l’accord d’Alger en ces termes”” la question de  l’accord de paix est une question très importante parce que cet accord d’Alger n’as pas été l’accord du peuple: ça n’as pas été accepté au départ, parce qu’aucun des amendements ni de la CMA , ni le pouvoir le l’avait accepté. On a le sentiment que ces deux ont été contraints et forcés d’accepter cet accord. Depuis que je suis député en son temps à l’Assemblée, je n’ai jamais vu cet accord débattu devant la représentation nationale; ce qui me ne  pas croire que cet accord est un accord du peuple, étant donné que la représentation nationale n’a jamais siégé là-dessus. Mais je reconnais au crédit de l’accord le fait d’avoir arrêté la guerre. Maintenant les maliens doivent savoir lire l’esprit de l’accord qui est d’arrêter de faire la guerre, parler entre vous, dialoguer entre vous et entendrez vous sur ce que doit être votre Mali de demain.. Les propos mécaniques qui consistent à dire de réviser l’accord ne font pas recettes, ce n’est pas productif, ce n’est pas juste. Les propos qui consistent au à dire d’appliquer l’accord ne sont pas aussi productifs.Ce qui est productif c’est la confiance réciproque entre les citoyens de ce pays qui fait qu’aucun malien ne doit avoir ambition de se régionaliser”

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.