Oumar Ibrahim Touré, ministre Commissaire à la sécurité alimentaire : « Ce n’est pas la rue qui va faire la sécurité alimentaire ».

C’est officiel, depuis le mardi 02 février 20169, la prise de fonction du nouveau commissaire à la sécurité alimentaire, avec rang de ministre, Oumar Ibrahim Touré. La cérémonie de passation de service entre le commissaire  sortant, Dr Nango Dembélé, nommé ministre de l’Elevage et de la Pêche et le commissaire rentrant, avec rang de ministre, Oumar Ibrahim Touré, s’est déroulée dans la salle de réunion de la structure sise à Lafiabougou ACI 2000. C’était sous la supervision de Mme Coulibaly Banel Ba et de Mr Idrissa Diarra, respectivement chargée de mission et chef de division des  ressources humaines à la Présidence de la République. Le passage de témoin entre les deux personnalités a également enregistré la présence du personnel avec à sa tête la commissaire adjointe à la sécurité alimentaire, Mme Dicko Bassan Diané.

Oumar Ibrahim Touré politicien president parti  alliance republique apr

Auparavant, les deux responsables s’étaient entretenus à huis clos et procéder à la passation administrative de service. Le commissaire  sortant, Dr Nango Dembélé a d’abord remercié l’ensemble des chefs de départements et de structures rattachées au commissariat et le personnel pour leur accompagnement pendant son séjour à la tête de l’organisme. Il a insisté sur la poursuite de deux projets majeurs notamment le processus de la reforme du dispositif avec les partenaires techniques pour la réalisation des objectifs  de sécurité alimentaire, et la rédaction de la politique nationale de sécurité alimentaire dont l’annonce a été faite dans la  déclaration générale de politique du Gouvernement. Le ministre Dembélé a aussi attiré l’attention de son successeur sur  les activités urgentes dont la préparation du conseil national de sécurité alimentaire. « Je vous laisse des cadres engagés, sincères dans la collaboration et dévoués à la cause et prêts à servir la nation en matière de sécurité alimentaire, surtout avec le retour des refugiés qui va faire monter la pression », a laissé entendre le ministre Nango. Et de rassurer le personnel que le nouveau commissaire qui est en terrain connu serait à la hauteur de mission.

En retour, le nouveau locataire du commissariat à la sécurité alimentaire, Oumar Ibrahim Touré, président du parti APR, a félicité le ministre Nango pour  sa nomination à la tête du Département de l’Elevage et de la Pêche, signe de la confiance du président de la république et du premier ministre. « Le rapport de passation qui m’a été présenté est un excellent document » a précisé le nouveau patron du Commissariat à la Sécurité Alimentaire. A l’en croire, je suis  avec des gens capable de relever les défis. Chacun doit travailler en toute responsabilité et comprendre qu’il a une mission pour le pays. «  Ma disponibilité et mon soutien ne feront pas défaut. Les chantiers sont grands et importants. Nous sommes face à une situation où plus de 2.500.000 maliens sont menacés, 315.000 autres sous pressions et plus de 10.000 personnes en besoin d’assistance alimentaire immédiate. Que chacun se mette à l’aise. Je ne suis pas un homme qui se laisse trimbaler par des rumeurs .Donnons nous la main, travaillons ensemble et nous allons réussir .Nous allons former une équipe véritablement soudée .Il faut que les gens comprennent que ce n’est pas la rue qui va faire la sécurité alimentaire ».

Jean GOÏTA

Source : Le Pouce

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *