Observation citoyenne des législatives : Le NDI assistera techniquement le Réseau APEM

Tout comme pour l’élection présidentielle de juillet 2013, le NDI et ses partenaires vont accorder une assistance technique au Réseau APEM pour l’observation citoyenne du processus électoral, afin de planifier, organiser et mettre en œuvre le recyclage et la formation des observateurs, leur dotation en kits et leur déploiement le jour des élections.

 Réseau Appui processus électoral Mali APEM bilan élection presidentiel président ibrahima sangho.

A droite le président du Réseau Apem, Ibrahima Sangho

Le Réseau APEM entend contribuer à la restauration et à l’enracinement de la Démocratie au Mali par l’observation citoyenne des élections législatives (1er et 2ème tours) et le renforcement du processus démocratique, à travers la participation de la société civile pour des élections justes, libres, démocratiques, transparentes et apaisées, gage de la stabilité politique du Mali. Cette nouvelle initiative permettra au Réseau l’utilisation et la valorisation de l’expertise de ses membres.

 

 

Ce programme a bénéficié de l’accompagnement constant du ministère de l’Administration Territoriale, de la Délégation Générale aux Elections, de la Commission Electorale Nationale Indépendante, du NDI, de l’USAID, de l’Ambassade des Pays-Bas, d’Oxfam, de One World UK, d’OSIWA et de l’Organisation Internationale de la Francophonie, tout comme des 52 OSC nationales membres, des coordinateurs régionaux, des observatrices et observateurs, des superviseurs et du vivier des experts formateurs du Réseau APEM

 

Pour ces législatives, un certain nombre de supports ont été actualisés, parmi lesquels les gilets, les casquettes, les badges et les fiches de l’observateur national non partisan. Les mois d’octobre et de novembre 2013 ont été entièrement consacrés aux activités de recrutement, de formation et de déploiement des Observateurs, ainsi qu’à la mise en route de la flotte mobile, afin que tous soient prêts pour l’observation du 1er tour, le 24 Novembre et du deuxième tour, le 15 décembre 2013.

 

 

Le présent projet est une nouvelle affirmation du Réseau APEM de poursuivre l’œuvre de promotion de la démocratie et des droits de participation des citoyennes et des citoyens pour l’avènement d’une société juste et équitable. Le Réseau va déployer sur l’étendue du territoire national : Cinquante Superviseurs pour l’observation de la période préélectorale ; Trois mille  Observateurs et Cent Superviseurs, lors du 1er tour; puis Trois mille  Observateurs et Cent Superviseurs lors du 2ème tour.

 

A la période préélectorale, les Superviseurs ont observé la révision exceptionnelle des listes électorales, notamment les opérations de transfert, le dépôt des candidatures et leur confirmation, la distribution/retrait de la carte NINA, la campagne électorale, le respect des prescriptions et l’acheminement du matériel électoral et la logistique.

 

Le Pôle d’Observation Citoyenne Electorale (POCE) sera opérationnel dès les 23, 24 et 25 novembre 2013 puis les 14, 15 et 16 décembre 2013 à l’hôtel Radisson. Signalons que le Réseau APEM déploiera au moins 30% de femmes parmi ses observateurs.

Amadou Camara

SOURCE: Les Echos du Parlement
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.