Nioro du Sahel : discrète visite de deux ministres

Des nouvelles mesures de sécurité attendues à Nioro du Sahel où des cellules dormantes terroristes commencent à se réveiller.

 

Le ministre des Affaires étrangères, Tiébilé Dramé et son collègue de la Défense Ibrahim Dahirou Dembélé ont effectué en mi-février une mission de travail à Nioro du Sahel. Les deux membres du gouvernement ont été reçus par le Chérif Bouyé Haïdara et les autorités militaires de la localité. Au cœur des échanges : l’incursion récente des groupes terroristes dans cette zone frontalière avec la Mauritanie.

Face au risque, selon des sources,  les deux membres du gouvernement ont annoncé des nouvelles mesures en vue de renforcer le dispositif militaire en place. Elles consisteront à augmenter l’effectif des soldats et doter le camp de Nioro du Sahel de véhicules blindés.

Pour rappel,  deux jours avant cette visite, la brigade territoriale de la ville de Diéma a été attaquée. Une localité située à environ 100 km de la ville de Nioro du Sahel. Un acte qui, selon des sources sécuritaires, a été commandité par Hamet Ag Mohamed Ali dit Minani, un déserteur de l’armée en 2012 qui avait rejoint Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) puis Aqmi Catiba de Iyad Ag Ali.

Source : Le Jalon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *