Moussa Mara et les maliens du Congo-Brazza : Nos compatriotes pas satisfaits que le PM n’ait pas fait les Diango

Dans le cadre de la célébration du 54e anniversaire de la République du Congo-Brazzaville, le Premier ministre Moussa Mara s’est déplacé à la tête d’une forte délégation malienne afin de représenter le président de la République empêché. Ce dernier devait se rendre à Paris (cette ville commençait à lui manquer).

pm premier ministre moussa mara chef gouvernement mali partie yelema

En marge des festivités, le chef de l’administration malienne a naturellement rendu visite à ses compatriotes au pays de Denis Sassou N’Nguesso. Un chapelet de doléances, comme d’habitude, a été égrené au chef du gouvernement. Du mauvais traitement aux conditions de vie, en passant par le harcèlement, tout y est passé.

 

Comme seule réponse, Moussa Mara conseillera à ses compatriotes le courage et l’abnégation. Il n’en fallait pas plus pour jeter un froid sur la salle. Eux qui s’attendaient à ce que le Premier ministre sorte ses muscles et tape du poing sur la table en promettant d’aller leur « régler leurs comptes » aux autorités congolaises. Ah ces Maliens. On se croit tout permis, comme à la maison. Le Congo, on l’aime ou on le quitte.

 

Madou Kané

SOURCE: Nouvelle Libération  du   22 août 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.