Mme Sokona Diaminatou Fomba, coordinatrice des femmes de Bamako et Kati : la Codem tient enfin son Amazone !

Héroïne politique des temps modernes, Mme SOKONA, Djaminatou FOMBA prouve à suffisance que derrière chaque grand parti, il y a incontestablement une femme. Le plus souvent à la base des plus grands événements, car généralement plus intuitives que l’homme, les femmes sont devenues indispensables en politique. Socle de la famille et de la société à l’instar de toutes les femmes traditionnelles, Djami rêve d’un rôle plus accru pour la femme au Mali. Pour matérialiser ce rêve, la coqueluche de Banan affiche un caractère, une vision et une détermination qui forcent l’admiration de tous.

Désormais source d’inspiration pour des générations de femmes de la Codem et de son Banan d’origine, qu’elle a su émerveiller, madame ‘’show show’’ qui a horaire de l’aumône en politique estime que la femme doit mériter sa place dans toutes les sphères de la société. Son quotidien dans l’accomplissement de sa nouvelle tâche prouve que les femmes de la Codem ne se sont pas trompées en la plébiscitant à la tête de la coordination de Bamako et Kati. Ses ambitions politiques personnelles et collectives au sein du parti en font d’elle une guerrière.
En surmontant sa peur, ses appréhensions et ses stéréotypes pour accomplir ses rêves et ceux de la famille du parti de la quenouille, Mme Sokona est devenue une boussole. Une boussole dont les orientations guident aujourd’hui les pas de tout le parti.

Pour elle, le combat politique est une routine, une tâche quotidienne et une stratégie pour atteindre des objectifs dévolus au bien être des autres. Jour après jour, elle a su contaminer son entourage de son courage, de sa sincérité et de sa loyauté. De Dogo à Méridjèla en passant par Bougouni, Bamako, Kati, Banamba, Koulikoro, Ségou et autres, son nom raisonne comme l’annonce d’une renaissance retrouvée de la CODEM. Sa disponibilité et sa solidarité légendaire pour le parti et les femmes en général ont contribué à sa réputation d’Amazone que rien ne peut distraire. Par la grâce de Dieu et la bénédiction de son Magansiré SOKONA, elle illumine le chemin de la Codem vers une consécration certaine. Ce n’est pas l’équipe de choc qui l’entoure qui dira le contraire, idem pour le Président du Parti qui sait reconnaître la valeur à l’épreuve.

Source: Bamada.Net

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *