Missions du recueil 2015 du CESC à Sikasso,Koulikoro et Ségou : Le Dr Boulkassoum Haïdara sur le terrain

Dans le cadre de la mission d’élaboration du recueil annuel des attentes, des besoins et des problèmes de la société civile, le Président du Conseil Economique, Social et Culturel (cesc), le Docteur Boulkassoum Haïdara ,à la tête d’une forte délégation , s’est rendu du 03 au 22 mai 2015, dans les régions de Koulikoro, Sikasso et Ségou .

 Boulkassoum Haidara vice president rpm parti présidentiel majorite

 

Conformément aux dispositions  de l’article 107 de la constitution, « le Conseil  Economique, Social et Culturel collecte et rédige  chaque année avec la participation  des  entités qui le composent, à l’attention du Président de la République ,du Gouvernement et de l’Assemblée nationale, le recueil annuel  des  attentes, des besoins et des problèmes de la société civile  avec des  orientations et des propositions » .

C’est dans le cadre de l’exécution de cette mission constitutionnelle que le président du CESC, Dr Boulkassoum  Haïdara s’est rendu du 3 au 22 mai 2015, dans les régions Koulikoro, Sikasso et Ségou.

La délégation a  rencontré les autorités politiques et administratives, l’ensemble des couches socioprofessionnelles  des différentes localités, afin de recenser  leurs attentes, besoins et problèmes auxquels ils sont confrontés  pour l’année  2015.   Ainsi, la mission a aussi évalué l’état d’exécution  de l’exercice précédent, c’est-à-dire du recueil 2014.  Même si certains problèmes posés ont eu des solutions ou des débuts de solutions, il va sans dire qu’un nombre  important persiste encore. Sur ce point, le président du CESC a tenu à rassurer les populations que son bureau  pèsera de tout son poids pour une suite favorable. Il a aussi rappelé dans ses interventions, qu’avec le statut de conseiller et d’éclaireur des pouvoirs publics, le CESC doit être sur le terrain  pour mieux  s’imprégner des  problèmes attentes et  besoins des  populations. « Mieux vaut  voir une fois que d’entendre 100 fois » a-t-il rappelé.

Dans le cadre  de l’apaisement social qui constitue  un pan des missions du conseil le président Haïdara a appelé à soutenir l’accord de paix, issu du processus d’Alger signé le 15 mai dernier.

En somme, on peut dire sans aucun  risque de se tromper, que cette première étape de la mission de l’intérieur du président du CESC a répondu à toutes ses attentes.  Les autorités politiques et administratives, les services techniques, les couches socioprofessionnelles ont apprécié  à sa juste valeur ladite mission.

Baba B Cissé

Chargé de Communication du CESC

source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.