Mission d’évaluation de l’Assemblée nationale : Les membres de la Commission Défense ont visité Gao, Ménaka et Tombouctou

honorable karim keita visite camp fama gao soldat militaire char

Depuis quelques mois, les commissions de travail de l’Assemblée nationale rivalisent dans leur mission de contrôle de l’action gouvernementale. Toutes descendent sur le terrain pour constater, de visu, ce qui se passe dans le Mali profond, pour comparer ce qu’on leur dit au sein de l’Hémicycle Modibo Keïta avec la dure réalité du terrain. C’est dans ce cadre que la prestigieuse Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale, dirigée par le très engagé Karim Keita, a sillonné les régions de Gao, Ménaka et Tombouctou, du 4 au 8 avril 2016, pour s’enquérir des conditions de vie et de travail de nos vaillants militaires.

 

Composée, entre autres, du brillant Pr Bérédogo de l’opposition, du très bouillant Yaya Sangaré de l’ADEMA, de Karim Keïta du RPM et bien d’autres, les membres de la commission ont commencé cette tournée par Gao, la cité des Askias
Le 4 avril 2016.

La première étape a été consacrée à la direction régionale de la police et de la protection civile de Gao.
Le lendemain, la commission a continué sa mission avec une visite de la gendarmerie, de la garde nationale et des camps militaires (Camp 1, Camp Firhoune, Base aérienne 103, Camp Barkhane et le Check point de la sortie Gao-Kidal).

Partout, les députés, guidés par les superviseurs, ont eu l’occasion de voir les lieux, de poser les questions qui les turlupinaient et aussi d’échanger avec leurs interlocuteurs : policiers, soldats de feu, gardes, forces armées, sur les difficultés qu’ils rencontrent au cours de leur travail quotidien. Les honorables ont bien noté leurs préoccupations et ont promis de rendre compte et d’agir pour une amélioration continue des conditions dans lesquelles ils accomplissent leur mission, combien difficile et exaltante.

Au pas de charge, la visite s’est poursuivie dans la région de Ménaka, le 6 avril 2016.

Sur place, la commission s’est d’abord rendue au Camp des FAMAs de Ménaka où ses membres ont visité les lieux et échangé avec les militaires sur les difficultés qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur mission.

Ils se sont ensuite rendus à la gendarmerie et au camp de garde de Ménaka.
Sur place, la délégation a pu constater les dégâts de l’occupation récente et les besoins nécessaires pour la réhabilitation de nos forces de sécurité.

Enfin, ils ont tenu à se rendre sur la base de la MINUSMA à Ménaka pour y rencontrer le contingent nigérien afin de  remercier ses éléments de l’aide qu’ils apportent à notre armée. La visite, il faut le préciser, s’est terminée avec un arrêt au niveau d’un des Check points de Ménaka pour encourager ceux qui veillent à la sécurité des populations

Les députés, très enthousiastes, ont poursuivi leur mission, le 7 avril, dans la région de Tombouctou. Arrivée sur place, la commission s’est dirigée vers le gouvernorat de la région pour une visite de courtoisie au chef de l’exécutif régional avant de continuer directement au Camp de l’armée “Fort Cheick Sidi El Bekaye”.

Ici, le Commandant des opérations  a procédé à une visite guidée du camp en compagnie de ses illustres hôtes. Avant de procéder à une présentation détaillée de la situation de l’armée à Tombouctou depuis la reconquête de la région.

Les membres de la commission ont ensuite visité le camp de garde, le commissariat de police, la brigade de gendarmerie et la direction de la protection civile de Tombouctou.
Ce fut l’occasion pour les forces de l’ordre de faire part aux députés des difficultés auxquelles elles font face.

Au terme de cette mission, le président de la commission, l’honorable Karim Keïta, a tenu à remercier, au nom des députés et du peuple malien, les vaillants soldats pour leur dévouement et leur sacrifice pour la nation et les a encouragés à mener leur mission à bout.

 

Chahana Takiou

 

Source : 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *