Mise en place des instances de l’assemblée nationale : Un nouveau bureau de 23 membres et 12 commissions de travail

C’est un nouveau bureau élargi à 23 membres qui dirigera désormais l’Assemblée nationale du Mali. Il a été mis en place le jeudi 30 octobre dernier avec 3 semaines de retard. Comme on pouvait s’y attendre, le parti majoritaire, le RPM, s’est taillé la part du lion avec 13 postes. Les alliés de l’APM se contenteront de 4 postes, l’Adema 3. Le VRD s’en sort avec 3 postes.

honorable oumar mariko motion censure assemblee nationale depute

C’est la fin du suspense à l’hémicycle, la composition du nouveau bureau est enfin connue : 10 vice-présidents, 10 secrétaires parlementaires et 2 questeurs. Si le Président Ichiaka Sidibé reste à  son poste conformément au règlement intérieur qui stipule  que le président est élu pour toute la durée de la législature, soit 5 ans, le bureau a connu de nouveaux entrants et des promus.

 

Ainsi, le poste de 7ème Vice-président revient à Abdoulaye Fofana du RPM au détriment de Guediouma Sanogo qui sort. Moussa Tembiné, précédemment 1er Secrétaire parlementaire, se voit bombardé 9ème vice-président. Aboubacar Bah de l’APM lui aussi fait son entrée au poste de 10ème vice-président. C’est Mohamed Ould Sidi Mohamed du RPM qui hérite du poste de Moussa Tembiné comme 1er secrétaire parlementaire.

 

Il occupait précédemment le poste de 8ème secrétaire parlementaire. Son poste de 8ème secrétaire parlementaire revient à Ndoula Thiam du RPM qui fait également son entrée. Bréhima Béridogo du VRD fait son entrée et occupe le poste de 9ème secrétaire parlementaire et l’Adema de son côté récupère un nouveau poste, 10ème  secrétaire parlementaire qu’occupe Amadou Diepkilé. Le nombre de commissions de travail est porté à 12 au lieu de 11 précédemment. Elles sont reparties comme suit, le lion tout naturellement se tape la présidence de 7 commissions, leurs alliés de l’APM et de l’Adema se contentent d’une présidence chacun, et l’opposition (VRD) gagne 2 présidences. Les deux nouvelles commissions créées sont la commission Contrôle dirigée par Abdoul Malick Diallo du VRD  et la commission de l’Education, de la Culture et de la Communication dirigée par Mme Haidara Aissata Haidara du RPM.

 

Harber MAIGA

 

 

SOURCE: Le Prétoire  du   3 nov 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.