Mic-mac : Babou Yara éconduit à Koulouba

Tout-puissant richissime qu’il est, Baba Yarnangoré, alias Babou Yara, n’a pu s’épargner une déconvenue au palais présidentiel la semaine dernière.

 djonke yermangore dit babou yara

De source digne de foi, le chef de l’Etat lui a gentiment fermé la porte au nez. Alors qu’il se prenait pour un privilégié parmi les visiteurs. Il est redescendu de la colline du pouvoir sans voir le locataire. Il est facile d’imaginer l’ampleur de sa déception pour avoir été au premier rang des bailleurs de la campagne d’IBK.

 

Ce dernier, selon les supputations et interprétations de nombreux observateurs, n’est plus disposé à faire ami-ami avec une personnalité qui serait dans le viseur de la justice et des limiers de la lutte contre la corruption. Après le Chérif de Nioro, IBK aurait-il, en plus, sur le dos, la grande famille maraboutique de Dili ?

 

 

Indiscrétions :

 IBK gracié déjà ATT

Pendant que la Haute cour de justice est en plein dans la procédure contre ATT, pour haute trahison, IBK en a pour sa part déjà fini le verdict. Il l’a fait savoir aux notables de Mopti, à l’occasion de sa récente visite. Tout en se défendant d’un acharnement contre le fils du terroir, l’actuel locataire de Koulouba, selon nos sources, a tout mis sur la justice, alors même qu’un acte d’accusation émane bel et bien de son gouvernement. «La justice fera son travail et je verrai ce qu’il faut faire». Comme qui dirait : ATT n’a plus que la grâce pour se tirer d’affaire. Quelle justice au Mali désormais

 

La Rédaction

SOURCE: Le Témoin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *